Publicité
Résumé

Est-il vraiment raisonnable de parler de bouillon blanc en été ? Détrompez-vous, il s’agit d’une plante. Le jardinier de Versailles répond à cette question et aux auditeurs et auditrices dans La main verte.

En savoir plus

Une fourmilière au fond du pot

Julie et Arnaud ont un jeune olivier en pot céramique depuis un an, mais une fourmilière s’est installée au fond du pot. Que faire sans utiliser de produits néfastes, est-ce nuisible à long terme ?

Alain Baraton : Cette fourmilière semble-t-elle avoir sur l’olivier une conséquence néfaste ? Peut-être que les fourmis empêchent d’autres insectes plus dangereux d’approcher de l’arbre. Si on veut les enlever, il suffit de rempoter : on extrait l’olivier du pot, on prend soin la veille d’arroser la motte pour ne pas qu’elle se décompose quand on l’extrait, et on arrose la fourmilière avant de replacer l’arbre. On renouvelle l’opération si la fourmilière se réinstalle, mais elle finira par partir !

Publicité

Le secret de la pousse du basilic

Roger n’arrive pas à obtenir de basilic à partir de plants achetés en jardinerie : ils jaunissent et ne se développent pas. Existe-t-il une solution ?

Alain Baraton : Le basilic a besoin de 6h de soleil par jour, d’eau très régulière. C’est une plante difficile. Mais il déteste les courants d’air. Il faut y faire très attention et la situation devrait s’améliorer.

Les choix fruitiers des oiseaux

Yves a observé dans sa campagne qu’il y a pas mal de cerises dans les arbres que les oiseaux ignorent, contrairement aux figues. Pourquoi ?

Alain Baraton : Les oiseaux mangent des cerises pour aller y chercher de l’eau. Peut-être qu’en fonction de la température et de la sécheresse, les figues sont plus riches en eau ! Mais les oiseaux ont aussi parfois des comportements curieux. Certaines années, les cerisiers sont couverts de cerises, et d’autres années les oiseaux les pillent. Pourquoi ? C’est le mystère de la nature. Mais pour lutter contre ce phénomène, nous pouvons mettre une coupelle d’eau au pied de notre olivier : nous aurons davantage de cerises.

Le conseil de lecture :