Le navet
Le navet ©Getty - PeopleImages
Le navet ©Getty - PeopleImages
Le navet ©Getty - PeopleImages
Publicité

Réhabilitation d'un légume qui a mauvaise presse, alors que bien préparé il peut être délicieux.

Comment peut-on encore aujourd'hui qualifier de navet un fil raté, quand on sait ce que l'on doit à ce petit légume ? Lui qui a copieusement nourrit les populations pendant des siècles, jusqu'au jour où Parmentier nous a présenté sa pomme de terre.

Si en France le navet ne fait plus recette après l'arrivée de la patate, il en est autrement en Irlande où il reste l'un des aliments préférés. Tout a changé en 1840 quand un terrible champignon s'abat outre-Manche sur les cultures de patates. Les cultures sont détruites, c'est la famine.

Publicité

Pour survivre, beaucoup d'Irlandais partent vers l'Amérique et, par milliers, ils s'installent aux Etats-Unis avec bien sûr leur tradition comme Halloween d'où le choix judicieux de cette chronique aujourd'hui. Pour éloigner les fantômes le 1er novembre, ils creusaient les navets pour y déposer une bougie.

Sur place, les Irlandais découvrent les citrouilles, bien plus grosses et plus impressionnantes que les navets. C'est ainsi qu'Halloween n'a pas seulement tué le mardi-gras de mon enfance, il a aussi éliminé le navet. Je hais Halloween.

L'équipe

Alain Baraton
Production
Alain Baraton
Chronique