France Inter
France Inter
Publicité

Rediffusion du 21/02/2013

Quelques sources, dûment sollicitées, indiquent qu'au retour d'une expédition, brève, en Espagne, l'arrière-garde de Charlemagne fut en effet prise dans un combat défavorable dont on ignore quelle dimension il eut réellement. C'était en 778.

Publicité
La mort de Roland - Grandes Chroniques de France enluminées par Jean Fouquet - Tours vers 1455-1460
La mort de Roland - Grandes Chroniques de France enluminées par Jean Fouquet - Tours vers 1455-1460
© BnF - Département des Manuscrits

350 ans plus tard, l'esprit de croisade qui commençait à se développer aimait mettre en scène la fécondité des échecs. L'affaire de départ, bien menue, prit la dimension d'une chanson de geste : le poème de Roncevaux était même le modèle du genre.

XIXe siècle, temps fort de la recherche historique : on met au jour un manuscrit canonique du texte. Il repose à Oxford et s'achève sur une signature :Turold. XIXe siècle, siècle des nationalités. La Chanson de Roland - tel est son nom désormais - est chargée de donner un sens au désastre français de 1870. La mort du héros d'épopée chrétienne devient liturgie rédemptrice pour la République.

C'est ainsi que Roland, à plus de mille ans, est resté longtemps un jeune homme.

Evénement(s) lié(s)

Rappeler Roland

L'équipe

Jean Lebrun
Production
Jacques Sigal
Réalisation
Frédéric Martin
Collaboration
Camille Poux-Jalaguier
Collaboration
Franck Olivar
Collaboration