Pont-l'Abbé (29) Saule pleureur transformé en Polnareff.
Pont-l'Abbé (29) Saule pleureur transformé en Polnareff. ©Maxppp - Stéphane Guihéneuf
Pont-l'Abbé (29) Saule pleureur transformé en Polnareff. ©Maxppp - Stéphane Guihéneuf
Pont-l'Abbé (29) Saule pleureur transformé en Polnareff. ©Maxppp - Stéphane Guihéneuf
Publicité

Placée sous le haut-patronage de Michel Polnareff, cette semaine culturelle est pleine de mystères. Avec ses camarades du service culture, Frédéric Pommier tente de les élucider.

Le plus grand des mystères de la semaine, c'est évidemment celui de la santé de Michel Polnareff. Qui a hanté Corinne Pelissier ( @Co_Pelissier) et Jacqueline Petroz.

Mais pour Ilana Morryoussef ( @IlanaMoryoussef ), les vraies préoccupations étaient à aller chercher du côté du livre Joie, de Clara Magnani.

Publicité

Pour Stéphane Capron ( @sceneweb), l'élément culturel le plus incompréhensible du moment, c'est le succès de La grenouille avait raison, dernière création de James Thierrée... C'est au Théâtre du Rond-Point à Paris, jusqu'au 31 décembre.

Eva Bettan, pour sa part, cherche, et trouve, le frisson dans le dernier film d'Olivier Assayas : Personal Shoper.

En ce qui concerne Isabel Pasquier, elle raconte à qui veut l'entendre l'histoire secrète d'un tableau de maître découvert par hasard.

Et Matthieu Culleron ( @mattculN1) s'intéresse, sans surprise ni mystère, aux dernières chansons d'Alb.

L'équipe