Des vaches vosgiennes ©Radio France - France Inter
Des vaches vosgiennes ©Radio France - France Inter
Des vaches vosgiennes ©Radio France - France Inter
Publicité
Résumé

Vaches vosgiennes, pastoralisme, prairies permanentes… C'est l'agriculture de montagne. La Terre au Carré rencontre Florent et Anne Marie Campello, éleveurs de vaches vosgiennes et Olivier Claude directeur du Parc naturel régional des Ballons des Vosges dans le village de Mittlach.

En savoir plus

Une agriculture de montagne dans un territoire de montagne : des alpages, le silence de la nature, des paysages ouverts et naturels avec  une belle biodiversité florale et faunistique, du pastoralisme, des prairies permanentes  et des vaches adaptées à ce territoire. C'est tout cet ensemble de paramètres essentiels qui caractérise l'agriculture de montagne ,  une agriculture authentique, respectueuse et territorialisée à l'inverse de l'agriculture intensive.

Cette agriculture de montagne, c'est ce qui se pratique dans la ferme de Florent et Anne-Marie Campello à Mittlach, où ils sont éleveurs de vaches vosgiennes. Florent est aussi président de l’organisme de sélection de la race bovine vosgienne. Tous deux militent pour le maintien d'une agriculture de montagne  à Mittlach, un village de 250 habitants  en pleine montagne, tout prêt du Hohneck. Dans leur ferme , il y a des vaches mais pas n'importe lesquelles : des vaches d'une race locale, c'est  la vosgienne. "Les plus belles de l'univers" précise Florent ! "Ce sont des vaches adaptées à leur territoire, aux pentes des montagnes, au sol granitique, elles parcourent les montagnes et marchent pour brouter dans les prairies. La vosgienne est forgée et imprégnée par son territoire."

Publicité
Mathieu Vidard avec les vaches vosgiennes, en direct de la ferme de Florent et Anne-Marie Campello à Mittlach
Mathieu Vidard avec les vaches vosgiennes, en direct de la ferme de Florent et Anne-Marie Campello à Mittlach
© Radio France - France Inter

Dans ce territoire de montagne, il y a aussi des prairies permanentes. Dans les Vosges , il y  a  différents types de prairies comme celles en  fond de vallée sur des terrains riches avec une végétation floristique abondante ou celles comme  les prairies sommitales qui sont des  prairies moins riches mais avec une végétation bonne pour le lait, ce lait qui donne du gout aux fromages. Sur les hauteurs, on y trouve une biodiversité avec des espèces endémiques, des fleurs caractéristiques comme le fenouil des  Alpes, une plante indicatrice de la bonne gestion et intéressante d’un point de vue écologique .  On y trouve aussi des graminées, des légumineuses et des plantes à fleur  liées à la fertilisation.  Cette diversité floristique est accompagnée d’insectes,  d’oiseaux,  de chauves-souris dépendantes de la présence des prairies et d’espaces ouverts . Et tout cet écosystème est complémentaire des zones forestières. Pour les préserver, Olivier Claude, directeur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, propose et met en place avec ses partenaires agricoles des dispositifs et des aides ainsi que des journées de sensibilisation aux randonneurs. 

Florent et Anne-Marie Campello sont éleveurs de vaches vosgiennes à Mittlach, dans la vallée de Muster où ils pratiquent l'agriculture de montagne. Olivier Claude est directeur du Parc régional des Ballons des Vosges.

Reportages

Mélanie Pfister dont les vins sont labellisés à Haute Valeur Environnementale
Mélanie Pfister dont les vins sont labellisés à Haute Valeur Environnementale
- Mathieu Vidard
  • Mathieu Vidard : Dans les vignes avec la vigneronne Mélanie Pfister à Dahlenheim (« le Piémont des Vosges »). Elle est aussi présidente de l’association nationale « Femmes de vins ».  
  • Camille Crosnier : La guerre avec les VTT avec Dominique Humbert de SOS Massif des Vosges.
  • Anaëlle Verzaux : Le plus grand jardin de cocagne de France : quand le maraîchage bio aide à réintégrer des personnes dans le besoin à Thaon-les-Vosges.  
Les jardins de Cocagne
Les jardins de Cocagne
- Anaëlle Verzaux