Le Larzac pays de luttes. Ici, manifestatins contre l'extension du camp militaire en 1973 ©AFP - .
Le Larzac pays de luttes. Ici, manifestatins contre l'extension du camp militaire en 1973 ©AFP - .
Le Larzac pays de luttes. Ici, manifestatins contre l'extension du camp militaire en 1973 ©AFP - .
Publicité
Résumé

De la lutte des paysans du plateau du Larzac en 1971 aux luttes actuelles contre les grands projets inutiles et imposés, quelles sont les modalités de lutte et les similarités entre celles d’hier et celles d’aujourd’hui ?

En savoir plus

Si la lutte paysanne du Larzac est un tournant dans le milieu de la contestation trouve-t-on des similarités avec les luttes actuelles, telles qu’elles se manifestent dans les ZAD ou dans les luttes écologiques ?

A quel point la lutte paysanne du Larzac était au départ politisée et qu’est ce qui en a fait un emblème encore actuel ? C’est donc l’occasion de se plonger dans l’histoire du plateau du Larzac, qui a tant marqué et inspiré les luttes à venir. Avant de s'intéresser à l'histoire de cette lutte paysanne, l'historien Philippe Artières auteur de Le peuple du Larzac (éd La Découverte) revient aux sources de ce plateau atypique à la forte personnalité paysagère. Il rappelle que ce plateau est une particularité géologique, climatique qu'il charrie aussi son histoire de communautés de bergers, de femmes. "Cet étrange peuple du Larzac n’est pas seulement composé de femmes et d’hommes, mais aussi de roches, de végétaux et d’animaux. "

Publicité

"La particularité de ce lieu est aussi d’avoir été en permanence relié aux fracas du monde. Le plateau est en permanence lieu de son temps" écrit Philippe Artières.

L'affaire du Larzac commence en 1971, avec le projet de l’extension du camp militaire passant de 3500 à 17000 ha. Sur cette zone, 98 exploitations dont l’âge moyen est de 45 ans et essentiellement agricole. La superficie des fermes varient de 50 à 1500 ha. Il y a aussi trois GAEC sur la zone visée par le projet, ce sont des trentenaires qui cherchent à élever des brebis. Les publications locales souhaitent montrer la vie du plateau qui n'est pas seulement un désert. 

Les paysans sur le causse entretiennent aussi des liens très forts avec l’industrie fromagère Roquefort.

Ce qui caractérise la lutte du Larzac est qu'il s'agit d'une lutte paysanne. Le dénouement de la lutte va inspirer d'autres luttes dans la gestion des terres.

Comment définit-on les modalités des luttes ? 

« Les mouvements de contestations sont caractérisés par l’occupation matérielle, totale ou partielle du territoire physique et symbolique de la lutte avec la coexistence de plusieurs catégories de militants aux motivations et aux manières d’agir différentes » écrit Léa Sébastien dans Résistance aux grands projets inutiles et imposées, de Notre Dame des Landes à Bure éditions textuel.

Pour caractériser les luttes contre les infrastructures ou les grands projets d'aménagement, Léa Sébastien parle de "résistances éclairées" qui se définissent par l'acquisition de capitaux "savants" c'est-à-dire d'une expertise sur le projet et le lieu, par un attachement au lieu, par le déploiement de réseaux mais aussi la politisation des collectifs qui se créent et se façonnent autour de ces luttes. 

On en parle avec 

Philippe Artières, historien, chargé de recherches au CNRS et auteur de Le peuple du Larzac (éd La Découverte)

Léa Sebastien, maître de conférences à l’université Toulouse II en géographie co-auteure de Résistance aux grands projets inutiles et imposées, de Notre Dame des Landes à Bure éditions textuel

Références

Programmation musicale

  • 14h38
    Leave the door open (feat. Bootsy Collins)
    Leave the door open (feat. Bootsy Collins)
    Silk Sonic
    Leave the door open (feat. Bootsy Collins)

    Anderson Paak, Bruno Mars

    Album Leave the door open (2021)
    Label WEA

L'équipe

Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Production