Les constellations de satellites inquiètent les astronomes. Ici l’effet des mouvements des satellites artificiels à travers le ciel
Les constellations de satellites inquiètent les astronomes. Ici l’effet des mouvements des satellites artificiels à travers le ciel
Les constellations de satellites inquiètent les astronomes. Ici l’effet des mouvements des satellites artificiels à travers le ciel ©Getty - Christophe Lehenaff
Les constellations de satellites inquiètent les astronomes. Ici l’effet des mouvements des satellites artificiels à travers le ciel ©Getty - Christophe Lehenaff
Les constellations de satellites inquiètent les astronomes. Ici l’effet des mouvements des satellites artificiels à travers le ciel ©Getty - Christophe Lehenaff
Publicité
Résumé

La communauté des astronomes commence à s'inquiéter de cette déferlante de satellites commerciaux qui polluent le ciel nocturne...

En savoir plus

Des astronomes professionnels et amateurs, astrophysiciens, des  institutions scientifiques et sociétés savantes et des citoyens s’inquiètent de l’augmentation des constellations de satellites commerciaux dans notre beau ciel étoilé. 

SpaceX a lancé, en mai 2019, son premier lot de 60 satellites de communication Starlink et prévoit de lancer 42 000 satellites Starlink (12 000 déjà autorisés et une demande de 30 000 en attente d’autorisation) afin d'acheminer l'Internet à haut débit vers la Terre. La compagnie Amazon prévoit également d'envoyer 3200 satellites et la compagnie OneWeb, 648. Les experts estiment que le nombre de satellites de télécommunication pourrait éventuellement atteindre 100 000...

Publicité

Des études et des groupes de travail sur l’impact de ces constellations de satellites se sont créés et organisés

En juin 2019, l’Union astronomique internationale (IAU) s’est déclarée préoccupée par l’impact négatif que les méga-constellations prévues des satellites de communication pourrait avoir sur les observations astronomiques et sur l’apparence non contaminée du ciel nocturne lorsqu’il est observé depuis une région sombre et peu éclairée. L’Union astronomique internationale (IAU) a donc décidé de porter l’affaire au niveau de l’ONU afin de l’inciter à statuer. Après une réunion préliminaire du 19 au 30 avril, c’est au mois d’août que le Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique (COPUOS) des Nations unies devra se prononcer. 

Les astronomes ont récemment fait part de leurs inquiétudes concernant l’impact des méga-constellations de satellites sur la recherche scientifique. Afin de mieux comprendre l’effet potentiel de ces constellations sur les observations astronomique**, l'ESO a commandité une étude scientifique** de l' impact de ces constellations de satellites , se concentrant sur les observations effectuées au moyen des télescopes de l’ESO opérant dans les domaines visible et infrarouge, tout en considérant d’autres observatoires. L’étude révèle que les sondages étendus, effectués au moyen des grands télescopes notamment, seraient les plus impactés. À titre d’exemple, 30 à 50% des expositions effectuées grâce à l’Observatoire Vera C. Rubin de la National Science Foundation aux Etats-Unis – une instrumentation hors ESO, seraient “sévèrement impactées” selon l’époque de l’année, l’heure de la nuit et les hypothèses simplificatrices utilisées dans le cadre de cette étude. Les astronomes professionnels et amateurs ont également exprimé des inquiétudes concernant l’impact des méga-constellations de satellites sur les vues immaculées du ciel nocturne.

Avec 

  • Eric Lagadec, astrophysicien au laboratoire Lagrange de L'observatoire de la Côte d'Azur/ Université Côte d'Azur et  président de la Société Française d'Astronomie et d'Astrophysique (SF2A). Eric Lagadec a déposé un message sur le compte Twitter  de la SF2A il y a quelque temps afin de contribuer à sensibiliser les décideurs et le grand public à la menace potentielle non seulement de Starlink, mais aussi d'autres flottilles de satellites que veulent lancer d'autres entreprises privées dans des buts similaires
  • Sylvie Vauclair, astrophysicienne à l'Institut de Recherches en Astrophysique et Planétologie, Professeur Emérite à l'Université Paul Sabatier de Toulouse, et auteur du livre « « la nouvelle symphonie des étoiles, l’humanité face au cosmos » Ed Odile Jacob. Sylvie Vauclair a été présidente de la Société Française d'Astronomie et d'Astrophysique
Références

Programmation musicale

L'équipe

Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Production