Une autre histoire de la mondialisation, avec les moustiques.
Une autre histoire de la mondialisation, avec les moustiques. ©Getty - Frederic Labaune
Une autre histoire de la mondialisation, avec les moustiques. ©Getty - Frederic Labaune
Une autre histoire de la mondialisation, avec les moustiques. ©Getty - Frederic Labaune
Publicité

De jungle en laboratoire, d'Asie à l'Afrique, Erik Orsenna est parti à la découverte de ces insectes. Une autre histoire de la mondialisation....

Avec
  • Erik Orsenna Écrivain, membre de l’Académie française
  • Isabelle de Saint Aubin médecin angiologue

Les moustiques viennent de la nuit des temps (250 millions d'années), mais ils ne s'attardent pas (durée de vie moyenne : 30 jours). Nombreux (3 564 espèces), volontiers dangereux (plus de 700 000 morts humaines chaque année), ils sont répandus sur les cinq continents (Groenland inclus)

Une histoire de frontières abolies, de mutations permanentes, de luttes pour survivre, de santé planétaire, mais aussi celle des pouvoirs humains (vertigineux) qu’offrent les manipulations génétiques. Allons-nous devenir des apprentis sorciers ? Toutefois, ne nous y trompons pas, c'est d'abord l'histoire d'un couple à trois : le moustique, le parasite et sa proie (nous, les vertébrés).

Publicité

Après "Voyage aux pays du coton" (2006), "L'Avenir de l'eau" (2008) et "Sur la route du papier" (éd. Stock, 2012), Erik Orsenna vient de publier avec Isabelle de Saint-Aubin le quatrième tome de son "Petit précis de mondialisation":Géopolitique du moustique.

L'équipe

Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Production
Chantal Le Montagner
Collaboration
Axel Villard
Axel Villard