Publicité
En savoir plus
marche nordique
marche nordique
© CC0 Public Domain

L’être humain est un bipède, un animal qui marche. Et c’est avec la marche que la pensée prend forme. Intimement lié à la pensée et à l’imagination, l’exercice physique de la marche est souvent à l’origine même de l’oeuvre des plus grands philosophes, de Socrate à Emmanuel Kant et à Michel Serres. Les pieds et le cerveau sont indissociables.

Dans nos sociétés toujours plus sédentaires, le geste de la marche est menacé d’oubli. Pourtant la survie de notre espèce et notre liberté en dépendent.

Publicité

Alors que Pascal Picq , éminent paléoanthropologue, prend le chemin de la philosophie et s’interroge : est-ce que je marche, donc je suis ? Jacques-Alain Lachant, ostéopathe, montre les bénéfices d'une marche portante : la disparition des douleurs et handicaps, une présence à soi, à l'espace et aux autres, du tonus, de la légèreté et une perception différente du corps.

Références

L'équipe

Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Production
Emmanuelle Fournier
Collaboration
Stéphanie Texier
Réalisation
Lucie Sarfaty
Collaboration
François Mercier
Collaboration