Accompagner un malade
Accompagner un malade ©Corbis - UniversalImagesGroup
Accompagner un malade ©Corbis - UniversalImagesGroup
Accompagner un malade ©Corbis - UniversalImagesGroup
Publicité

À quel moment devient-on un aidant ? Quels sont les enjeux derrière ce statut ? Quels sont les risques ? Comment concilier une vie personnelle et une vie d'aidant ?

Avec
  • Janine-Sophie Giraudet médecin, rhumatologue à l’hôpital Cochin
  • Inge Cantegreil-Kallen neuropsychologue à l'hôpital Broca

Nous sommes tous des aidants en puissance.

La France en compte officiellement 8,5 millions. Un chiffre probablement sous-évalué, car aider un parent, un enfant, un proche malade ou en perte d’autonomie est un investissement invisible, donc difficilement quantifiable.

Publicité

Les principales caractéristiques d’un aidant sont son investissement et sa polyvalence. Mais à force de se démultiplier et de jouer aux couteaux suisses, il s’expose à un épuisement physique et psychologique qui peut se transformer en diverses maladies. Un tiers des aidants meurent avant le proche qu’ils accompagnent !

Ces « travailleurs de l’ombre », très souvent esseulés, ont plus que jamais besoin de soutien, d’écoute et de soins.

Le site de l’association française des aidants

L'équipe

Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Mathieu Vidard
Production
Chantal Le Montagner
Collaboration
Axel Villard
Axel Villard