Une étude sur les macques rhésus met en lumière l'influence du statut social sur le système immunitaire
Une étude sur les macques rhésus met en lumière l'influence du statut social sur le système immunitaire ©AFP - Sam Panthaky
Une étude sur les macques rhésus met en lumière l'influence du statut social sur le système immunitaire ©AFP - Sam Panthaky
Une étude sur les macques rhésus met en lumière l'influence du statut social sur le système immunitaire ©AFP - Sam Panthaky
Publicité

Le statut social influence le système immunitaire chez les macaques rhésus selon des chercheurs américains et canadiens, qui mettent en lumière des réactions biologiques.

On a déjà pu établir des corrélations, nombreuses et diverses, entre statut social et santé. On sait par exemple qu’en France, l’espérance de vie d’un cadre est plus élevée que celle d’un ouvrier.

Dans une étude parue dans la revue Science, des scientifiques issus de divers instituts américains ou canadiens proposent une explication biologique à cette influence du statut social sur le système immunitaire chez les macaques rhésus.

Publicité

Ils montrent notamment qu’à ressources égales, les systèmes immunitaires de deux individus répondent différemment selon que leur rang social est précaire ou élevé. Ils relèvent également les changements biologiques dans le système immunitaire, induits par le stress du déclassement social.

Agnès Faivre reçoit pour en parler le psychopédadogue Bruno Humbeeck, professeur à l'Université de Moens (Belgique).