Les joueurs de l'AS Saint-Etienne défilent au milieu de la foule, à gauche le président de l'ASSE Roger Rocher et l'entraîneur Robert Herbin, le 13 mai 1976 à Paris, France.
Les joueurs de l'AS Saint-Etienne défilent au milieu de la foule, à gauche le président de l'ASSE Roger Rocher et l'entraîneur Robert Herbin, le 13 mai 1976 à Paris, France.
Les joueurs de l'AS Saint-Etienne défilent au milieu de la foule, à gauche le président de l'ASSE Roger Rocher et l'entraîneur Robert Herbin, le 13 mai 1976 à Paris, France.  ©Getty - François LOCHON/Gamma-Rapho
Les joueurs de l'AS Saint-Etienne défilent au milieu de la foule, à gauche le président de l'ASSE Roger Rocher et l'entraîneur Robert Herbin, le 13 mai 1976 à Paris, France. ©Getty - François LOCHON/Gamma-Rapho
Les joueurs de l'AS Saint-Etienne défilent au milieu de la foule, à gauche le président de l'ASSE Roger Rocher et l'entraîneur Robert Herbin, le 13 mai 1976 à Paris, France. ©Getty - François LOCHON/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Il y a 45 ans, alors que l'équipe de Saint-Etienne est au fait de sa gloire, le chanteur Monty a composé "Allez les Verts", le meilleur hymne jamais écrit à la gloire d’un club de foot français.

En savoir plus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il y a 45 ans, le 16 avril 1976 Monty, un chanteur Yéyé, grand fan des Verts, a eu l’idée de composer Allez les Verts. Deux jours plus tôt, son équipe favorite s’était qualifiée pour la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions. Alors qu’il est bloqué dans un embouteillage, Monty ouvre machinalement sa boîte à gant et il tombe sur une cassette d’une chanteuse nommée Fanny, pour qui il avait écrit un titre, Hello. En écoutant ce morceau dans sa voiture, Monty a soudain eu une révélation. Vous allez comprendre pourquoi.

Donc, Monty, pour composer « Allez les Verts » a conservé la mélodie de « Hello » et il s’est contenté de changer les paroles…

Publicité

Exactement. Je tiens cette anecdote de Philippe Gastal, le conservateur du remarquable musée des Verts, installé au sein du stade Geoffroy Guichard, à St Etienne. Toujours est-il que le titre de Monty , connaît un succès immédiat, parce qu’il colle à l’époque, avec son euphorie communicative : toute la France supporte alors les Verts et cet engouement ne sera pas altéré par leur défaite en finale de la Coupe d’Europe, face au Bayern Munich, le 12 mai 1976.

Est-ce que Monty a écrit d’autres chansons qui vantent les mérites des Verts ?

Oui, il s’était risqué, toujours en 1976, à sortir un morceau titré Le Petit Rocheteau, qui n’avait pas trop plu à l’intéressé. Ensuite, il a tenté d’exploiter le filon d’Allez les Verts, en composant des titres pour célébrer d’autres formations. Telles l’équipe de France, en 1978, avec les Allez les Bleus ou l’Olympique de Marseille, en 1991, avec Oh Aime !. Une chanson que j’ai retrouvée grâce à la vigilance de nos amis de l’excellent site Bide et musique.

C’est étonnant d’associer les Champs Elysées et Marseille…

Oui ce n’était pas une riche idée. En matière de chansons sur le football, Monty n’a donc jamais fait mieux que Allez les Verts, qui s’est écoulé, selon son auteur, à 4 millions d’exemplaires, en France et en Afrique. Aujourd’hui, ce morceau continue d’être diffusé les jours de matches à Geoffroy Guichard et il est régulièrement l’objet de remix ou de reprises. Ecoutez par exemple cette version proposée en ligne par l’opéra de Saint-Etienne l’an dernier, pendant le premier confinement.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe