Marine Le Pen : "Les français ont compris que le terme 'extrême droite' est une arme politique"

France Inter
France Inter
Publicité
Avec

La présidente du Front National était l'invitée du 7/9.

Marine Le Pen
Marine Le Pen
© Radio France

Marine Le Pen a préconisé l'abandon de l'écotaxe , "mauvaise dans sa conception et ses conséquences".

Publicité

Tout en rappelant que cette taxe a été voulue "par l'UMP", la Présidente du Front National a dénoncé le fait que ce soit une société italienne qui soit en charge "de l'organisation de cette taxe, de sa mise en œuvre et de la récupération de la taxe" avec une clause de résiliation de 800 millions d’Euros. "Il y a un énorme problème démocratique, a estimé Marine Le Pen. Cette clause "est un moyen, en réalité, d'aller à l'encontre de la volonté des Français" car "s'ils veulent changer cette situation, ils ne peuvent pas le faire", s'est-elle indignée.

Interrogée pour savoir si elle a finalement porté plainte contre les journalistes qui parlent du FN comme d’un parti d’extrême droite, comme elle l'avait menacé dans un entretien à l'Express, Marine Le Pen a feint de supposer qu'un pari existe entre journalistes "de gauche" pour affirmer que le FN est un parti d’extrême droite.

Pour la Présidente du FN "tous les français ont bien compris que le terme 'extrême droite' est une arme politique dans les mains des journalistes de gauche et d’adversaires politiques pour criminaliser les idées du Front national" a-t-elle conclu.

L'équipe