France Inter
France Inter
Publicité

Laurent Fabius s'est rendu à Erbil, dimanche après-midi, pour superviser la livraison de l’aide alimentaire française, alors que les Etats-Unis ont repris leurs frappes ciblées contre l'"Etat islamique". L'Union Européenne a dénoncé dimanche des crimes contre l'humanité dans le nord de l'Irak où les djihadistes de menacent le Kurdistan autonome et des milliers de civils, Yazidis et chrétiens.

Michèle Alliot-Marie
Michèle Alliot-Marie
© MaxPPP/Thomas Padilla

Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre de la Défense et des affaires étrangères, parlementaire européenne et vice-présidente du conseil national de l'UMP était l'invitée de Bruno Duvic à 8h20.

Publicité

Pour Michèle Alliot-Marie, face à la situation, face au terrorisme, il était nécessaire d’agir. Mais pas comme cela. « Nous serions plus crédibles si le gouvernement n’avait pas affaibli considérablement notre défense . », estime l’ancienne ministre des affaires étrangères.

►►►LIRE AUSSI | Irak : la France s'en tient à l'aide humanitaire

Faut-il armer les Kurdes d’Irak ? Michèle Alliot-Marie ne tranche pas clairement : «Il faut savoir ce que ces armements vont devenir »

Faut-il que Nouri AL Maliki quitte le poste de Premier ministre ? « Je pense qu’on n’en est pas là . », estime l’ancienne ministre.

►►► LIRE AUSSI | Nouri al Maliki fait monter la tension à Bagdad

A 8h40, le point sur la situation sur place avec le Dr Chiara Lepora, responsable des programmes MSF en Jordanie et en Irak et Julie Marie-Leconte, envoyée spéciale de Radio France en direct d'Erbil.

L'équipe

Bruno Duvic
Bruno Duvic
Bruno Duvic
Production
Stéphanie Boutonnat
Coordination
Juliette Hackius
Collaboration
Alexandre Gilardi
Collaboration
Alexandra Brouillet
Collaboration
Jean Brossier
Collaboration
Agathe Levita
Collaboration