Nathalie Kosciusko-Morizet "En France, les réformes ne sont pas assez radicales"

France Inter
France Inter
Publicité
Avec

La députée de l'Essonne vient de déclarer sa candidature à la primaire de la droite et du centre et se présente comme "la seule à l’ouvrir contre Sarkozy". Elle est l'invitée de Patrick Cohen.

L'équipe