Publicité
En savoir plus

Chacun sait que la mode est un éternel recommencement.

Mais personne n’avait imaginé le retour en masse dans les cours de récréation d’un jeu des années 80… un casse-tête multicolore du nom de… Rubik’s cube.

Publicité

Oui, engouement incroyable pour cet objet addictif inventé il y a 40 ans par Ernö Rubik, un architecte hongrois.

Essayer d’en trouver un ces temps-ci dans un magasin de jouet est plus difficile encore que d’en aligner les côtés. Rupture de stock.

Le distributeur français qui en a écoulé 500.000 l’an passé, prévoit d’en vendre le double en 2016.

Les raisons d’après Le Figaro : des profs qui y voient un intérêt pédagogique, à des parents quadras ou quinquas qui en ont la nostalgie, le marketing du fabricant. Et aussi, des tutoriels disponibles sur internet, ce qui n’était pas le cas évidemment il y a 30 ans.

Extrait de "Rubik’s cube", par le groupe Athlete.

Références

L'équipe

Patrick Cohen
Chronique