Publicité
En savoir plus
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy au meeting de Bordeaux
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy au meeting de Bordeaux
© MaxPPP/Fabien Cottereau

Des leaders de droite sifflés par des militants de droite, il y en a eu quelques-uns dans l’histoire récente.

Mais l’un des épisodes les plus retentissants remonte à la fondation de l’UMP, quand François Bayrou est venu dire aux chiraquiens qu’il ne voulait pas d’un parti unique. C’était à Toulouse le 23 février 2002.

Publicité

Extrait François Bayrou.

Et celui qui se lève alors pour demander à la salle de se calmer et d’écouter François Bayrou, c’est Alain Juppé, qui conclut ainsi son intervention…

Extrait Alain Juppé.

Juppé et Bayrou en février 2002. Sous le regard agacé de Nicolas Sarkozy, déjà.

Une petite chanson pour illustrer cela ? Puisque certains sarkozistes ont minimisé le mauvais accueil fait à Juppé samedi à Bordeaux.

Rien de grave, le sifflet des copains quoi…

Extrait « Le sifflet des copains »

Références

L'équipe

Patrick Cohen
Patrick Cohen
Patrick Cohen
Chronique