Publicité
Résumé

Un titre du « Parisien » a attiré votre attention : « Le gang des poussettes écume l’Ile-de-France ». En effet, depuis cinq ans, des milliers de poussettes disparaissent…

En savoir plus

Ca signifie, Nicolas, que dès l’âge de six semaines on est confronté à la criminalité. Nous sommes en pleine campagne électorale, donc l’insécurité est partout, au point qu’un journal publie deux pages qui identifient en région Ile-de-France, je cite : « un triangle des Bermudes des poussettes »… La France a peur, la couche est pleine ! Je ne dis pas que les médias en font trop concernant l'insécurité mais en lisant Le Parisien, pendant un moment, j'ai cru qu’on volait les poussettes avec les gamins à l'intérieur. 

Qui sont ces voleurs, assez lâches que pour s’en prendre au moyen de locomotion des tout petits ? J'imagine que pour faire partie du « gang des poussettes », il faut se faire tatouer une tétine sur le biceps et rouler en tricycle ? Mais quand ils arrivent en prison et qu’on leur demande : « et toi, t’es là pour quoi ? » Qu’est-ce qu’ils répondent ? « Je suis le cerveau du gang des poussettes ». Très bien, tu vas partager ta cellule avec La mafia du Maxi Cosi et le cartel de la compote ! 

Publicité

Autre question : que font-ils de l’engin ? Ils le revendent sur le darknet, après tu retrouves ta poussette avec un carénage en néon, jantes alu et quatre roues motrices… et le lendemain, y’a un type qui fait un rodéo sauvage avec ta poussette dans les Jardins du Luxembourg ! Le crime organisé est aux portes de nos crèches ! Voilà où on en est aujourd'hui, alors que personne ne veut vivre dans un pays où du jour au lendemain on peut se retrouver à devoir porter son enfant dans les bras ! 

Que dire d’une société où on vole des poussettes, enfin ? Quand les enfants arrivent en maternelle, ils ne sont pas une seconde impressionnés par la maîtresse. A la première punition, ils répondent : « Moi j'ai pas peur de vous, je me suis déjà fait tirer trois poussettes cette année, à quatre ans, j’en ai vu d’autres ! » Nous sommes peut-être en train de créer une génération de sauvages. Parce que plus tard, il va devenir quoi le bébé qui se fait déposséder de sa poussette à l'âge de dix-huit mois ? Et oui ! Il va devenir un abonné de Valeurs Actuelles ! 

Alors doit-on proposer une formation de krav-maga lors du cursus d'assistante puéricultrice ? Faut-il renforcer la sécurité autour de nos crèches en postant des snipers déguisés en Tchoupi, sur les toits ? 

Quant aux parents, déjà qu’à chaque sortie il faut prévoir les couches, les lingettes, le doudou et le biberon, et maintenant il faut penser à l’antivol ! Si ! C’est écrit noir sur blanc dans Le Parisien ! Mon conseil : optez pour un cadenas Hello Kitty et une chaîne Peppa Pig, afin de ne pas créer trop d’anxiété chez l’enfant… sinon le jour où il aura un vélo, il prendra un virage sécuritaire.

Références

L'équipe

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker