Le rire, le malaise et le RN

France Inter
vidéo
Le rire et le RN - Le Billet de Charline
Le rire et le RN - Le Billet de Charline
Publicité

Franck Allisio, le porte parole du Rassemblement National est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Léa, toutes mes félicitations ! Vous venez de faire l’interview de Franck Allisio ! Eh ben, c’est super ! Tout le monde n’a pas cette opportunité ! Parce que déjà… tout le monde ne connaît pas monsieur Allisio. Enfin, pas encore… Je suppose que c’est vous qui levez le plus tôt au RN, c’est ça ?

Et en plus ça veut dire que vous, Léa, vous avez l’autorisation d’interviewer le Rassemblement national, c’est cool, ça veut dire que vous êtes une vraie journaliste. Pas comme tous ces branques de l’émission « Quotidien »… qui l’ont bien cherché d’ailleurs, d’être blacklistés. Yann Barthès le matin, il nous écoute, et il doit bien dégoûté qu’on ait eu l’exclu de l’interview de m’sieur … Allisio.

Publicité

Avant, les journalistes il fallait les virer des meetings à coups de baffes, là au moins, ça clarifie les choses : c’est Marine Le Pen qui sélectionne qui est journaliste. Attendez, si Didier Deschamps a le droit de le faire avec des joueurs de foot, je ne vois pas ce qui empêcherait de faire pareil avec les médias. C'est bien que la parole se libère un peu ! La France est le pays de la liberté d'expression, il faut aussi tenir compte de la liberté d'expression des censeurs.

En revanche, du coup moi, je sais pas si je peux faire ma chronique… en plus je suis même pas Française… J’ai l’impression que tout joue contre moi ici ! Si, je sens qu’il y a un malaise. J’imagine qu’à ma place vous auriez préféré entendre Jean Roucas, mais bon… ça doit être une motivation pour gagner m’sieur Allisio, quand vous serez au pouvoir, Roucas prendra ma place !

Y’a un malaise là… Désolée si j’ai cassé l’ambiance. Humour et Front national, ça n’a jamais été évident. Y'a des métiers comme ça avec lesquels on a du mal à accrocher au RN : les journalistes, les humoristes et les juges d'instruction.

Alors oui, on me traite souvent d’humoriste de gauche. Alors que moi je suis plus ouverte que ça. Mais voilà, on a du mal à savoir ce qui fait rire les membres du RN... Bon, à part le score d'Eric Zemmour évidemment !

Moi je veux bien apprendre ce que c’est que l’humour d’extrême-droite. Je suis sûre qu’ils aiment la rigolade. Regardez la blague du Sénégalais, du Marocain et du Tunisien qui sont dans un avion : comme quoi on peut allier humour et reconduite à la frontière.

Vous n’êtes toujours pas détendus là… Vous inquiétez pas ça arrive, je suis habituée. Je pense que beaucoup de politiques n'aiment pas trop les humoristes… et vous savez pourquoi ? Parce qu’ils considèrent que se moquer des Français, c'est leur chasse gardée.