vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Tandis qu’hier nous avons commémoré le 8 mai, les Russes célèbrent la victoire aujourd’hui, le 9 mai…

En savoir plus

Eh oui, on commémore chacun de notre côté la fin d'une guerre qu'on a pourtant gagnée ensemble. A Moscou ce sera une petite cérémonie assez sobre : onze mille soldats, 131 unités de chars et missiles balistiques nucléaires, 77 avions et hélicoptères de combat. En gros, Poutine sort tous ses jouets en même temps pour dire au monde entier : « Je vais vous en mettre plein la vue mais c’est aussi pour vous en mettre plein la gueule »). Cela dit, un défilé militaire, c’est vraiment une occasion unique de voir à quoi pourrait ressembler une guerre propre.

D’ailleurs, ce matin, BFMtv retransmet en direct la parade de l’armée russe ! Je ne sais pas QUI va regarder ça… à part Mireille Mathieu... Déjà quand il s'agit de son propre pays c'est pénible… mais regarder des militaires étrangers claquer des talons en bombant le torse pendant deux heures, non merci. Après moi, je vois ça de Belgique, donc les parades militaires avec des armes nucléaires, moi j’ai jamais vu ça… Parce que chez moi on a aussi un défilé, le jour de la fête nationale, mais le seul qui porte une arme c’est le chef. Les autres derrière, ils espèrent juste qu’on ne va jamais s’engueuler avec un autre pays. 

Publicité

Mais en Russie, avouez : célébrer la fin d’une guerre avec un défilé militaire c’est un peu comme célébrer une sortie de prison en commettant un délit, non ? En tous cas ça veut dire qu’il y a un truc que t’as pas intégré. Par exemple, Poutine a prévu de faire défiler un avion baptisé « l’avion de l’apocalypse ». Est-il besoin de développer ? Si tu préfères la paix, tu appelles ton avion « ma petite colombe fuselée ». (Notez, c’est déjà comme ça qu’on appelle Pierre Haski…)

Et pour Poutine, en Ukraine, c’est pas une guerre mais une « opération spéciale ». Donc il n’organise pas un défilé militaire mais « une fashion week motorisée. En camaïeu de kaki ». En gros c’est pareil : tout ce que tu vois passer c’est pas très beau et ça coûte une blinde. On pourrait même dire ça coûte un blindé… Humour de caserne ! Ouvrez-vous un peu !

Ici on critique mais la parade militaire d’aujourd’hui, c’est bien la preuve qu’on a encore le droit de défiler dans la rue en Russie.  Faut juste porter une kalachnikov et avoir envie de tuer des Ukrainiens. Comme quoi, la liberté d’expression ça se mesure parfois au canon du fusil. 

Pendant que les militaires russes sont en train de parader à Moscou… les milices Wagner, elles, sont sur le terrain, dénazifier l’Ukraine, et c’est pas évident, parce que de nos jours, les nazis ne sont plus du tout habillés comme en 39. C’est pour ça que dans le doute, les Russes tirent sur tout le monde. Conclusion, commémorer la fin de la deuxième guerre mondiale n’empêche pas d’organiser le début de la troisième.

Références

L'équipe

Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker