France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Pour ne rien vous cacher, je suis surpris par votre relâchement.

En savoir plus

Il faut dire que c’est veille de week-end, qui plus est d’un premier mai. Nicolas Demorand se dit « Encore 5 minutes, je lance Trappenard et j’ai trois jours pépère pour ma gueule. »

Je ne parle même pas de Claude Askolovitch. Enfoncé dans son fauteuil, il a complètement lâché l’affaire. Entre deux remontées acides il se dit « Merde alors, j’ai pas digéré les chouquettes de 8h15 » … il devra donc faire l’impasse sur l’omelette prévue à 13h00.

Publicité

Et tandis que vous avez évoqué ce matin la territorialisation du déconfinement, vous êtes passés à côté de l’actualité.

Nous sommes le vendredi 30 avril, c’est donc aujourd’hui la fin des mois avec un R. Et selon l’adage, à partir de minuit on ne mange plus d’huître avant septembre.

Alors oui, rien de nouveau sous le soleil me direz-vous sauf que cette année un virus a niqué l’art de la table et les plateaux de fruits de mer se sont écoulés comme des doses Astra Zeneca. Plus personne ne voulait huîtrer.

Tristan Mendes France parlera de conspirationnisme à l’eau de mer mais les chiffres ont éloquents !

Et les ostréiculteurs ont les huîtres en travers de la gorge.

Alors, parce que l’huître est mon amie, et qu’elle est un formidable animal de compagnie. Oui, oui demandez à Thomas Pesquet ce qu’il a emporté dans sa combi … Il nous reste quelques heures pour inverser la tendance, et sauver l’huître de France. Tout le monde peut aider. Je m’adresse à toi qui habites Mulhouse, joins-toi au mouvement et gobe une fine de clair. 

Vous qui êtes confiné en Bretagne chez votre belle-mère, faites lui manger quatorze douzaines d’huîtres

en ayant pris soin au préalable de rompre la chaîne du froid. Vous pourrez dire « c’était un accident monsieur l’inspecteur. » Je l’ai fait, ça passe crème.

J’en appelle même à vous, monsieur le Président, si vous avez l’après midi de libre, personne ne vous retient, sautez dans votre Citroën Berlingot et foncez au Touquet. Une douzaine de belons vous y attendent, et l’addition c’est pour ma pomme !

Mangeons des huîtres. 

C’est un aliment Riche en oligo éléments.

Alors oui, certains diront que c’est un coquillage stupide. 

On l’a même moquée en parlant du QI d’une huître. Mais sur quelle base se repose-t-on ? Moi j’aimerais avoir l’intelligence d’une huître.

Dois-je vous rappeler que dans l’épisode du Canon à Perle de Bob l’éponge, l’huître Clamu de Bikini Bottom est capable de cracher sa perle à plus de 150 mètres dans les airs ? 

Et quand Captain Crab ou Carlo tentacule tentent de lui voler sa perle, Clamu l’huître pleure au point que tout le monde en ville l’entend et est triste pour elle.

Visiblement ça ne provoque aucune réaction dans le studio, moi je trouve que c’est un pouvoir extraordinaire et donc une certaine forme d’intelligence.

En outre, l’huître est visionnaire, très en avance sur les questions LGBT.

Elle est hermaphrodite cyclique. Ce qui fait que d’une année sur l’autre elle sera tantôt femelle, tantôt mâle faisant fi d’une sexualité hétéronormative et renvoyant les questions de genre à des débats stériles. 

Bébé huître peut s’appeler Sophie à la naissance et Bernard l’année suivante. 

Elle est libre, l’huître.

Nous avons donc 15h pour inverser la tendance. Mangez des huîtres, fumez des huîtres, sniffez des huîtres s’il le faut, et je vous donne rendez-vous dimanche avec Harry Roselmack pour un Sept à Huître qui annoncera je l’espère le rebond in extrémis des ventes grâce à vous. 

Comme dirait mon poissonnier : La huître est dans ton camps …