Matthieu Noël
vidéo
Matthieu Noël ©Radio France
Matthieu Noël ©Radio France
Matthieu Noël ©Radio France
Publicité

Ce week-end, Matthieu a complètement déconnecté de l’actu, il savait à peine qu’il y avait des élections en Italie… Alors forcément ce matin en découvrant la victoire de l’extrême-droite, le réveil est difficile ?

Si. Molto Difficile Signore Demorand…

Car oui je suis bilingue. Sono bilengui. Ce n’est d’ailleurs que par égard pour nos auditeurs qui ne le seraient pas que je ferai cette chronique en français. On a tous en France, un lien particulier à l’Italie, quelque chose qui dans la culture italienne nous fascine. Moi c’est Florence, Boticelli…
Nico « LA PIZZA ! »

Publicité

Vous Nicolas c’est la pizza… Peu importe qu’on est l’Italie « au cœur ».. ou « à l’estomac », ce matin, quand vous découvrez que le hashtag « Mussolini » est en top tweet, et que Florian Philippot qui est à la connerie politique ce que le baromètre est à la météo a tweeté « Bravo, magnifique ! #UrsulaTaisToi ! » vous comprenez qu’il s’est passé un truc pas cool.

Personnellement j’ai appris la victoire de Georgia Meloni par la bouche de Léa Salamé, qui lorsque je suis arrivé à Inter ce matin a eu ces mots très forts, je cite : « J’espère qu’elle va pas nous gâcher la fashion-week la décolorée »…

Hélas Léa, je crois que le séisme politique est tel que cette victoire de l’extrême droite italienne EST de nature à nous gâcher la Fashion week, une fashion week placée en tout cas sous le signe du retour de la CHEMISE NOIRE… Puisque - affolé par ce que je lisais sur cette Georgia Meloni, et son parti « frateli d’Italia » présentés comme des « nostalgiques de Mussolini », j’ai enquêté, je me suis rendu sur le site de références des politologues italiens : « Wikipedia »…

Et là j’ai déniché une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne c’est qu’elle parle français. La mauvaise c’est qu’elle parle français : « Mussolini c’est un bon polichien »

Eh oui Nicolas, Mussolini c’était un bon « polichien » ! Attention : là elle avait 19 ans, depuis de l’eau a coulé sous les ponts.. Aqua coulando bref… Georgia Meloni a su « lisser » son image… mais ses idées semblent toujours aussi extrêmes… Le genre d’idées rances qu’on peut parfois hasarder malgré nous après un 7ème Spritz, comme Yael Gooz au pot du CE vendredi :

Yael « On a pas besoin de migrants ! »

Le problème c’est que Meloni les formulent « à jeun ».
Maintenant, faut-il avoir PEUR ? Clairement NON. L’Italie a su par le passé survivre à d’autres assauts, d’autres insultes à sa beauté, à sa culture : on pense évidemment à Rondo Veneziano..

Et pire – si toutefois quelque chose peut être pire que Rondo Veneziano – à la pizza à l’ananas… Aussi appelée par les puristes :
Nico « CETTE SALOPERIE »

L’Italie survivra au néo-fascisme comme elle a survécu à la pizza Hawaiienne… Alors évidement attention, tout ça n’est que mon ressenti, loin de moi l’idée de critiquer le choix souverain du peuple italien… Ici, à Inter, on ne juge pas.

Qu’est-ce qu’on dit à nos amis italiens Léa ?

Léa « votre décadence, vous êtes des lâches… »

Non on leur souhaite bon courage.

« BONO couragi » comme on dit dans les Abruzzes… Arrivedeci à todos…