vidéo
Paul Mirabel ©Radio France
Publicité
Résumé

Ça va étonnamment bien pour Paul Mirabel en ce moment. Il a cherché des choses contre lesquelles s’énerver cette semaine, mais il n'a pas trouvé.

En savoir plus

Bonjour Nagui, bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour tout le monde, 

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ? Ben écoutez moi aussi ça va. 

Publicité

Déjà de tous vous voir ça me rend heureux. Sauf un, mais je ne dirai pas qui puisqu’après on va encore me dire dans les couloirs « pourtant je te jure que sur "Taratata" il est gentil ». 

Ça va étonnamment bien en ce moment d’ailleurs. J’ai cherché des choses contre lesquelles m’énerver cette semaine, et figurez-vous que je n’ai pas trouvé. 

La seule chose qui m’énerve un peu peut-être, c’est qu’il commence à faire chaud. Ce qui fait que là on est tous dans la même situation, tu pars de chez toi le matin avec un pull et l’après-midi tu te dis : « mais pourquoi j’ai pris un pull alors qu’il fait 27 degrés ? ». 

Vraiment j’ai bien cherché, et je crois qu’en ce moment, il n’y a rien qui me révolte. 

Je crois que je suis globalement heureux dans la vie. J’en discutais avec quelqu’un récemment d’ailleurs qui m’a dit : « non mais il y a forcément un terrain sur lequel t’es pas très à l’aise? ». Je lui ai dit : « Oui, un terrain de basket, mais sinon sur le reste franchement ça va ». 

Je peux trouver un petit problème si je suis pointilleux, c’est que je suis allé chez l’ophtalmo récemment et apparement je dois faire de la rééducation des yeux. Ça veut dire que même mes yeux, ben ils doivent se mettre au sport apparement. Il m’a même fait faire des exercices l’ophtalmo, il m’a fait ouvrir et fermer les yeux plusieurs fois. Je lui ai dit : « ben c’est là tout le principe des yeux en fait ». Puis de plus en plus rapidement et là je me suis dit : « bon ben là ça y est, je suis clairement en train de faire des pompes des yeux ». 

Mais sinon à part ça, dans la vie ça va. J’ai réfléchi au sujet d’ailleurs, je pense que pour être heureux, il suffit juste de cultiver son petit jardin secret. Par exemple, récemment je suis rentré dans un magasin de jeux vidéos, et devant moi, il y a un monsieur de 35 ans qui demande au vendeur : « excusez-moi, dans les Sims 3, est-ce qu’on peut jouer avec des chiens ? ». Et là je me suis dit : mais lui il doit être tellement heureux dans sa vie. Si ton souci principal, un mardi, à 14h, en pleine pandémie mondiale, c’est de savoir si dans les Sims 3, tu peux jouer avec des chiens, c’est que le reste de tes angoisses, globalement ça va. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Paul Mirabel
Paul Mirabel
Paul Mirabel
Production