Paul Mirabel
vidéo
Paul Mirabel ©Radio France
Paul Mirabel ©Radio France
Paul Mirabel ©Radio France
Publicité

En tant qu’adulte responsable et citoyen, Paul s'est comme beaucoup d'autres posé la question de s’il fallait boycotter ou non la Coupe du Monde au Qatar. Il nous confie aujourd'hui sa décision.

Bonjour les amis,

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ? Ben écoutez, moi aussi, ça va très bien. Je reviens d’Outre Manche là.

Publicité

Alors je précise « Outre Manche », c’est pas un magasin qui vend des chemises à prix cassés dans le Marais. J’étais à Londres cette semaine pour jouer mon spectacle. Ce qui m’a permis de découvrir qu’en Angleterre les voitures roulaient à gauche et doublaient par la droite. Je l’ai découvert très simplement d’ailleurs, en me faisant percuter par un bus. Qui arrivait par la droite du coup. Puisque là vous riez mais sur le torse j’ai actuellement une marque avec écrit « BUS 507 direction King’s Cross ».

À ce sujet, ne vous étonnez pas d’ailleurs si j’ai un peu l’air à l’ouest aujourd’hui, pas que ce soit très différent de d’habitude, mais là c’est à cause du Jetlag. Puisque là à Londres il est quand même 1h de moins, donc mon horloge interne est complètement perturbée. En plus la semaine d’avant j’étais à Bruxelles, donc autant vous dire que je suis complètement déboussolé, je sais même plus vraiment si je dois faire cette chronique en Français ou en Anglais d’ailleurs. Donc Sorry, comme on dit à South London.

Une autre chose qui m’a perturbé également, c’est que c’était le début de la Coupe du monde au Qatar hier soir. À 17 heure heure française et donc 16h heure londonienne, je précise pour tous les gens qui sont sensible au Jet Lag. At 4 PM comme on dit à North London.

Et en tant qu’adulte responsable et citoyen, je me suis moi aussi posé la question de s’il fallait boycotter ou non. Puisque j’ai beaucoup d’amis qui m’ont dit qu’ils boycottaient clairement la Coupe du monde. Ce qui est cependant beaucoup plus simples pour eux puisqu’ils n’ont pas l’abonnement Bein Sport. Donc ça fait déjà quelques années qu’ils boycottent ce qu’on appelle communément, le plaisir.

Les gens qui boycottent, c’est toujours des gens dont t’es pas vraiment surpris d’ailleurs. Moi il y a même quelqu’un qui m’a dit : « cette année, je boycotte la Coupe du Monde, je n’irais pas au Qatar ». Alors qu’il y est jamais allé avant hein.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe