France Inter
France Inter
vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Paul Mirabel trouve que c'est facile de supporter le PSG qui gagne souvent en ce moment, mais lui, il supporte Montpellier.

En savoir plus

Bonjour Nagui, bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour tout le monde, 

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ? Ben écoutez moi aussi ça va. Je suis très heureux aujourd’hui puisque c’est la 1ère fois qu’on reçoit des invités avec qui j’ai déjà fumé une chicha. Récemment on a reçu Lorant Deutsch ici, c’était un peu moins le cas. Puisqu’il n’y a pas de mérovingiens dans les chichas. 

Publicité

En plus ça me touche particulièrement qu’ils soient là puisque j’ai eu un petit rôle dans leur dernier film « La vie scolaire ». J’ai eu le rôle de celui qui va voir le film au cinéma puisqu’il n'a pas été pris au casting. C’est un rôle que je joue assez régulièrement en ce moment. Vous voyez le prochain film "Astérix" ? Ben je joue exactement le même rôle dedans. Je joue PoleEmplix, Onvousrappelerix c’est un gaulois qui passe des castings et à qui on dit à chaque fois : « on vous rappellera ».  

Sinon écoutez dans l’actualité, il y a apparemment l’apparition d’un variant brésilien très dangereux en ce moment. Au début quand ils ont dit « un brésilien très dangereux » je pensais qu’on parlait de Neymar, mais en fait vu son match contre le Bayern, pas du tout.  C’est là que j’ai vu que le foot entraînait des réactions humaines surprenantes d’ailleurs puisque j’ai regardé le match du PSG avec un ami, qui avait une bière dans la main, un paquet de chips dans l’autre, et qui sur une action s’est mit à crier « Allez Neymar, dépêche toi ! » J’avais envie de lui dire : « Mais attends, la dernière fois que t’as couru c’était en 2007 pour aller au kebab, pourquoi tu donnes des ordres à Neymar ? » 

C’est facile de supporter le PSG je trouve en ce moment puisqu’ils gagnent souvent, mais c’est plus dur de supporter une petite équipe. Moi par exemple je supporte Montpellier. Comme vous pouvez le constater, j’ai mis leur survêtement aujourd’hui. Je conçois qu’avec je ressemble beaucoup plus à un vendeur de shit porte de Saint Ouen qu’à un footballeur, mais il fallait que je la rentabilise. À la base je pensais le mettre pour faire du sport puis après je me suis rendu compte que le projet était peut être un peu ambitieux. 

Je sais que je supporte un petit club puisqu’à Montpellier on a un défenseur qui a 43 ans. Normalement à 43 ans t’es le jardinier qui entretient la pelouse, t’es pas sur la pelouse. On a le seul joueur de foot au monde qui peut se faire vacciner en tant que personne prioritaire. 

C’est pas facile tous les jours de supporter un petit club. Tu sais que un week-end sur deux tu vas perdre. Et l’autre week-end sur deux, ben tu vas pas gagner. Par exemple le joueur le plus cher de Montpellier il coûte environ 10 millions d’euros. A peu près le cachet de Nagui chez France Inter. Et le salaire annuel de Neymar au PSG c’est 40 millions d’Euros. Ça veut dire que s'il veut Neymar, il peut racheter notre attaquant, et le mettre dans son  jardin avec un parasol. Et après il lui reste même un peu de quoi partir en vacances. 

On n'a pas beaucoup d’argent à Montpellier non plus. Par exemple, une saison, on a recruté un joueur qui était censé être un grand buteur espagnol. Il a fait quelques matchs, puis on s’est rendu compte qu’en fait c’était juste un buteur espagnol. Puis il a refait quelques matchs, là on s’est rendu compte qu’en fait c’était juste un espagnol. Puis il a encore refait quelques matchs, là on s’est rendu compte qu’en fait il était juste parti une fois à Barcelone. 

Ronaldinho il a inventé un geste technique qui s’appelle « la  virgule » qui consiste à dribbler ton adversaire. Nous notre attaquant il a inventé un  geste qui s’appelle « le point d’interrogation », puisqu’à chaque fois qu’il tire tu te  demandes: « mais pourquoi il à fait ça? ». C’est dur de supporter Montpellier vraiment. Nous chaque année on termine à peu près  11ème du championnat. Je crois que la seule façon pour que mon club découvre  l’Europe c’est qu’il y ai un joueur qui parte en Erasmus. 11ème ça veut dire que tu te  situe dans le ventre mou du classement. Ventre mou normalement c’est Daniel Morin  quand il revient de vacances, c’est pas le classement d’un club de foot. Pour vous  donner un ordre d’idée, j’ai déjà subi Montpellier-Metz un dimanche après midi au mois  de Février. C’est à dire qu’en terme de jovialité, à coté « La liste de Schnidler » c’est Les  Simpsons. Mais j’aime vraiment beaucoup mon équipe et j’aime vraiment beaucoup le foot aussi.  J’ai joué au foot dans un club étant plus jeune. J’étais pas celui qui était choisit en  dernier quand on faisait les équipes heureusement. J’étais celui qui était choisit en  dernier par celui qui était choisit en dernier.  Je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer le foot dans la vie d’ailleurs.  Souvent l’argument des gens qui n’aiment pas le foot c’est que les footballeurs sont trop  payés alors qu’il y'a des gens qui sauvent des vies. Oui. Sauf que je n’ai jamais vu un  cardiologue mettre une reprise de volée de 35 mètres. Moi j’accepterai cet argument le  jour ou il y aura des médecins qui t’enverront une ordonnance avec une transversale du  milieu de terrain et quelle t’arrivera pile dans les pieds. Je pense même qu’on devrait plus souvent s’inspirer du foot dans la vie de tous les jours  d’ailleurs. Par exemple dans le football, dès qu’il y a un joueur qui est fatigué tu peux  faire un changement. Je pense qu’on devrait faire pareil dans l’émission. Dès qu’il y a  Nagui qui est un peu fatigué et que tu sens qu’il a envie d’aller déjeuner, hop tu fais  rentrer Denis Brogniart qui s’échauffait en coulisse. Ou sinon, dès qu’il y a une blague  qui passe un peu coté et qui part en tribune, il y a quelqu’un qui va la chercher et qui la  ramène et on appellerai ça un ramasseur de blague. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Paul Mirabel
Paul Mirabel
Paul Mirabel
Production