vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Aujourd’hui, c’est jour férié catholique, la direction de France Inter a donc débauché 3 hérétiques en remplacement de l’équipe habituelle, vous, Ali et Carine, et moi, qui suis sataniste, depuis 84.

En savoir plus

"Je suis venu ici à dos de bouc, je l’ai garé sur la place 666 du parking de Radio France. Alors je n’ai rien contre vous, vous êtes pros, vous laissez toujours le studio très propre, si on était sur un Air B’n’B, je vous mettrais 5 étoiles, mais j’ai un problème avec la perte de repères qu’entraine un remplacement. 

D’ailleurs samedi, Léa Salamé, invitée chez Laurent Ruquier pour fêter les 100 ans de la radio, mais aussi les 100 ans de Fabrice et Christian Morin, le plus jeune là-dedans c’était Jacques Vendroux, il a été bizuté, Léa Salamé a défini la radio comme étant un média d’habitude. 

Publicité

Elle a dit, en gros, « l’auditeur qui entend Tanguy Pastureau à 8h57 en slip alors qu’il devrait être dans sa voiture sait qu’il est en retard », bon elle a pris Sonia Devillers comme exemple, mais je romance un peu. Je ne sais pas pourquoi elle me hait. 

Et Léa a raison, juste parce qu’il y a 2000 ans Jésus-Christ est monté au ciel, tout doit s’arrêter, alors que quand Thomas Pesquet fait la même chose, deux minutes après le départ de la fusée, tout le monde s’en fout. 

Certes, Jésus avait une vie spéciale, déjà il a ressuscité, surprise de ses proches, c’était un soir où il y avait blanquette, ils avaient prévu huit bouts de viande, paf ils étaient neuf. Mais en plus, 40 jours plus tard, il monte au ciel, c’était quelqu’un qui vous bousillait un planning. I

l n’aurait pas pu travailler en entreprise, une réunion le lundi à 9h, le DRH ne sait plus s’il est mort, ou vivant, s’il est au ciel ou devant la boite en train de badger, bref. Tout ça pour vous dire que juste parce qu’un monsieur barbu et torse nu s’est mis à planer, on stoppe tout, alors que chaque été aux Vieilles Charrues, des gens qui ont ce profil, il en y a 15 000. 

Moi je suis un homme d’habitudes, comme dans ma tête il y a Anne Hidalgo sur un Vélib qui pédale H24, j’ai besoin d’avoir des repères forts dans la vie

Et là je suis perdu, Yael Goosz à l’Edito politique, Vizorek à la place de Vanhoenacker, en plus le racisme de cette station, une belge absente, on la remplace par un belge, quel est le message ? Qu’ils se ressemblent tous ? La prochaine fois on fout qui, Plastic Bertrand ? 

On sort quand même d’une période où le Covid a tout fait sauter, il y a encore un mois Macron décalait les vacances de Pâques, c’est lui qui organise l’année, moi je lui ai ouvert un accès à mon agenda Google, samedi il m’a mis piscine. On a fait Noël avec papi et mamie à 15 mètres de distance, il fallait leur jeter les cadeaux, certains se les ont pris dans la gueule, ils saignaient, pour les consoler on leur disait « heureusement que tu peux pas faire de câlins à tes petits-enfants, parce qu’ils sont en Jacadi, 70 euros le T-shirt, c’est pas pour qu’ils ressemblent à une victime dans la série Dexter ». On n’a plus de repères, donc la radio est le dernier truc fiable.

Or là aussi tout saute, cette semaine, Léa Salamé n’était pas là, cas contact chez Ruquier, on l’a exfiltrée, elle a fait la matinale chez elle, et ça c’est risqué parce que vous êtes en train d’interviewer Joe Biden et là il y a votre fils qui tire la chasse et se met à hurler « je suis malade parce qu’hier j’ai mangé trop de Pépito ». Donc ça va si c’est Biden, mais vous faisiez la même chose avec Trump, il entendait Pépito, direct il terminait le mur avec le Mexique.

J’ai toujours détesté les jours fériés, ces moments de vide où il ne se passe rien, en plus là il fait moche, le 19 mai sur les terrasses on boira des bières sous la flotte, pitié, on va tous avoir la vie des marins du port de Brest. Moi j’aime que tous les jours se ressemblent, quand Léa et Nicolas sont là, ça me rassure, et à la fois, je vous aime beaucoup, Carine, Ali, en fait, il faudrait que vous soyez là tous les quatre, quatre c’est mieux que deux, c’est valable pour le sexe, donc la radio c’est pas non plus si différent, à part qu’on est habillés. Allez, bonne journée, et vraiment, super-propre, le studio.

Références

L'équipe

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Production
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau