vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Je ne sais pas si vous aimez la vie, mais moi oui.

En savoir plus

Surtout au printemps, il fait beau, j’ai regardé, pas de pluie prévue sur les 12 prochains jours, j’ai l’option Premium sur l’appli Météo France, dès qu’un nuage arrive, j’ai une alerte SMS avec l’heure de passage du nuage, sa forme, ils lui donnent même un prénom, par exemple hier, je me suis fait tremper par Jean-Pierre. Je sais, dit comme ça, bon. On sort du Covid pas à pas, Gabriel Attal hier a dit qu’il allait isoler les anglais, lui c’est la nouvelle Jeanne d’Arc. Même l’institut Pasteur, qui en a dit, des conneries, fin avril, ils prévoyaient une 4ème vague, et là, pouf, fini, ils prévoient un été favorable. Tant mieux, parce que moi j’ai repris les Spritz en terrasse mais je n’ose pas encore retirer mon masque, alors je m’en fout partout. Et puis tous ceux qui disaient « on va mettre 140 ans à sortir de la crise, on est foutus », ils l’ont dans l’os, comme disent les paléontologues, parce que tout redémarre à fond. Les gens se ruent sur les terrasses, moi pour avoir une place, je suis obligé de hurler « allah akbar, on va vous avoir, fils de chien », tout le monde s’enfuit, et je peux m’asseoir. Parfois, dans la confusion, il y en a qui oublient leurs tickets resto, c’est super, j’ai même récupéré un enfant, les parents sont partis sans. Même pas besoin de coucher, il est déjà fait. Pays de fainéants. 

Le cinéma, pareil, c’est bondé, la semaine dernière, il y a eu 2 millions d’entrées, il faut dire que c’est tentant, le pop-corn est interdit, donc on est sûr de ne pas être à côté d’un con qui clapote. On n’en pouvait plus du pop-corn, on était là à regarder un drame social belge, donc un pléonasme, et pile au moment où l’orpheline en 4ème révèle à son tonton qu’elle sort avec un migrant de 42 ans, paf, à côté on avait Lucienne en train de mastiquer. Non mais tout reprend, là, et le monde d’après, on se disait « oui, on va être proche de la nature, le matin pour se laver on se roulera dans la rosée en faisant gaffe à pas écraser de coccinelles », tu parles. Cette idée-là, on en a débattu 14 mois, puis Zara a rouvert et tout le monde s’est engouffré dedans en pleurant de joie. Hier j’ai lu un papier disant que la consommation, depuis le 19 mai, repart en trombe, +155% par rapport à il y a un an, chez JouéClub +40%, il y a des gens de 55 ans qui achètent le ranch Playmobil juste pour dépenser, ils n’ont pas d’enfants, un soir une dame vous fait monter chez elle à l’heure du couvre-feu, là dans le salon vous réalisez qu’elle a la maison de Barbie, elle va dans la salle de bain, ressort déguisée en licorne, et elle vous dit « je sais pas ce que j’ai, je claque mon fric dans n’importe quoi, hier j’ai acheté des pneus de 4x4, j’ai pas de bagnole ! ». Et en plus, ce matin débutent les French Days, c’est comme le Black Friday, mais en français. Ensuite, il y a la fête des mères, moi j’ai rien dépensé sur un an donc ma mère, je vais lui offrir un cadeau délirant, une soirée avec vous Nicolas Demorand, j’ai déjà le petit slip et l’huile pour le corps, il me reste juste votre consentement, mais enfin, un an enfermé à mater Netflix, je pense que même vous, vous avez envie de tweker. Ensuite ce sont les soldes d’été, puis l’Euro, on va vendre des télés et de la bière, les 16 pleu-pleus qui sont partis vivre en roulotte dans le Cantal, ils vont vite revenir sur Paris, je vous le dis.

Publicité

Bref, le déconfinement, c’est une libération, on s’éclate, on se papouille, moi, même si la danse de l’été, c’est le tango, je m’y mets, quitte à réveiller ma hernie discale. Mais j’ai lu qu’énormément de gens ont le syndrome de la cabane, ce n’est pas une épreuve de Koh Lanta, mais le fait d’angoisser à l’idée de sortir de chez soi, se confronter à la foule, retourner au bureau, on était bien sous sa couette, en pyjama. Et donc à ces gens, qui souffrent, je voudrais dire ceci. Hé, bougez-vous un peu, les boloss, chez Auchan une couette neuve + un pyjama Snoopy c’est 19 euros lors des french days. Vous n’allez quand même pas rater ça ?

Références

L'équipe

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Production
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau