Stéphane Bern au Salon International du Patrimoine Culturel, Paris.
Stéphane Bern au Salon International du Patrimoine Culturel, Paris.
Stéphane Bern au Salon International du Patrimoine Culturel, Paris. ©Radio France - Charlotte Perry
Stéphane Bern au Salon International du Patrimoine Culturel, Paris. ©Radio France - Charlotte Perry
Stéphane Bern au Salon International du Patrimoine Culturel, Paris. ©Radio France - Charlotte Perry
Publicité
Résumé

Vous le connaissez pour sa passion de l’histoire des têtes couronnées et sa proximité avec le monde du Gotha. Mais cette fois, ce n’est pas pour sauver le patrimoine des plus riches que Stéphane Bern se mobilise.

En savoir plus

C'est pour sauver celui d’une des populations le plus pauvres de France. Cela peut prêter à sourire, il n’empêche que « Monsieur patrimoine » est vent debout contre la destruction du quartier Saint-Jacques et l'éviction des Gitans qui y vivent depuis des générations. 

Car les vieilles pierres racontent l’histoire des hommes : Juifs, Catalans, Espagnols, Arabes, Gitans ; le quartier Saint-Jacques c’est la sédimentation de l’histoire, et notamment celle de l’immigration. Et c’est tout cela que le maire, Jean-Marc Pujol voudrait détruire pour construire des immeubles standardisés et des parkings. 

Publicité

Alors qu'importent les insultes! Car Stéphane Bern est devenu un véritable « combattant » de la sauvegarde du patrimoine. Et figurez-vous qu’il a même failli se rendre... sur la Zad à Kolbsheim !

"Je suis à la fois monarchiste et révolutionnaire, allez comprendre!"

Reportage au Salon International du Patrimoine Culturel de Charlotte Perry.