Que faut-il aller voir au cinéma et que pouvez-vous (re)découvrir comme films classiques ? ©Getty - dpmike
Que faut-il aller voir au cinéma et que pouvez-vous (re)découvrir comme films classiques ? ©Getty - dpmike
Que faut-il aller voir au cinéma et que pouvez-vous (re)découvrir comme films classiques ? ©Getty - dpmike
Publicité
Résumé

Que pensent nos critiques de "Tout simplement noir" de Jean-Marc Zadi et John Wax, "Jumbo" de Zoé Wittock, "Les Parfums" de Gregory Magne, "The King of Staten Island" de Judd Apatow et faut-il (re)découvrir "The Hit" de Stephen Frears, "Baby Face" d'Alfred E. Green, "Point Limite" de Sidney Lumet (Rimini) ?

En savoir plus

Legards croisés de vos critiques

  • Charlotte Lipinska (Vogue)
  • Jean-Marc Lalanne (Les Inrockuptibles)
  • Pierre Murat (Télérama) 
  • Nicolas Schaller (L’Obs)

"Tout simplement noir" de Jean-Marc Zadi et John Wax

"Tout simplement noir" de Jean-Marc Zadi et John Wax

7 min

Avec Fary, Fabricé Eboué, Ramzy Bedia, Lilian Thuram, JoeyStarr, Melha Bedia, Jonathan Cohen, Eric Judor, Ahmed Sylla, Mathieu Kassovitz, Fadily Camara, Lucien Jean-Baptiste... Un acteur raté, JP (Jean-Pascal Zadi), décide d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France, pour célébrer l’anniversaire de l’abolition de l’esclavage. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Jumbo" de Zoé Wittock 

"Jumbo" de Zoé Wittock

6 min

Avec Noémie Merlant et Emmanuelle Bercot, soit la fille Jeanne et sa mère Margarett. La mère est extravertie et  gardienne de nuit dans un parc d’attraction. Sa fille se prend de passion pour le  manège du parc, qu’elle prénomme Jumbo. Zoé Wittock s’est inspirée d’Erika Eiffel, une Américaine tombée amoureuse de la Tour Eiffel… 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Les Parfums" de Gregory Magne

"Les Parfums" de Gregory Magne

4 min

Avec Emmanuelle Devos, Grégory Montel, et Gustave Kervern. Anne Walberg (Emmanuelle Devos) est la diva des arômes, qu’elle crée et vend à plusieurs sociétés. Personne ne lui résiste, sauf son nouveau chauffeur (Grégory Montel), qui n’hésite pas à tenir tête à sa patronne. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"The King of Staten Island" de Judd Apatow

"The King of Staten Island" de Judd Apatow

7 min

Avec Pete Davidson, humoriste de 26 ans dont c’est le portrait romancé. Pete Davidson est en effet le fils d’un pompier new yorkais qui a péri lors des attentats des Tours jumelles. Bipolaire  et atteint de la maladie de Crohn, il se prénomme Scott dans le film, est traumatisé par la mort de son père pompier, quand il avait 7 ans, et vit toujours au crochet de sa mère (Marisa Tomei), dont il ne supporte pas la nouvelle liaison avec… un pompier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"The Hit" de Stephen Frears

"The Hit" de Stephen Frears

5 min

C'est le 4e film de Stephen Frears, il ressort en salles, en version restaurée. Un film de 1984, avec John Hurt, Tim Roth, Terence Stump. Pour obtenir sa liberté, le truand anglais Willie Parker (Terence Stamp), a balancé  ses complices et s’est réfugié en Espagne. Dix ans plus tard, ses ex-complices sortent de prison, ils engagent deux tueurs à gage Braddock (John Hurt) et Myron (Tim Roth), qui enlèvent Parker…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Point Limite" de Sidney Lumet

"Point Limite" de Sidney Lumet

4 min

Un film de 1964 ressorti chez Rimini. Le président des Etats-Unis (Henry Fonda) essaie de convaincre les Soviétiques, pour éviter le déclenchement de la guerre nucléaire, que c’est par erreur que des bombardiers américains s’apprêtent à atomiser Moscou.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Baby Face", d’Alfred Green

"Baby Face", d’Alfred Green

6 min

Un film de 1933 avec George Brent, Donald Cook, John Wayne, et Barbara Stanwyck dans le rôle de Lily, qui, après la mort de son père dans l'incendie d'un bar en Pennsylvanie,  décide d’utiliser les hommes pour réussir.  A New York, elle se fait engager dans une banque et gravit les échelons en séduisant les hommes, jusqu’au directeur. Un film sorti un an avant l'instauration du code Hays.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les conseils de vos critiques

Samedi prochain à 10 h on parle théâtre

Références

L'équipe

Jérôme Garcin
Production
Xavier Pestuggia
Réalisation
Lysiane Sellam
Collaboration