Répétition de la "Maison de thé" par Lao She et Meng Jinghui, 73e Festival d’Avignon ©AFP - BORIS HORVAT / AFP
Répétition de la "Maison de thé" par Lao She et Meng Jinghui, 73e Festival d’Avignon ©AFP - BORIS HORVAT / AFP
Répétition de la "Maison de thé" par Lao She et Meng Jinghui, 73e Festival d’Avignon ©AFP - BORIS HORVAT / AFP
Publicité
Résumé

Nos critiques de nouveau sur la scène d'Avignon pour livrer leurs impressions sur "Blanche-Neige" de Marie Dilasser et Michel Raskine, "L’Odyssée" de Blandine Savetier, "£¥€$" de Ontroerend Goed, "Sous d’autres cieux" par Maëlle Poésy, "Points de non-retour" par Alexandra Badea, "La Maison de thé" par M. Jinghui...

En savoir plus

Nos chers critiques débattent de ces créations

  • Armelle Héliot (Le Figaro)
  • Fabienne Pascaud (Télérama)
  • Jacques Nerson (L'Obs)
  • Gilles Costaz (Politis)
  • Vincent Josse (France Inter) 

« Blanche-Neige » par Marie Dilasser et Michel Raskine 

Représentation à la Chapelle des Pénitents blancs

Publicité

Pour tous publics, à partir de 8 ans. Après la fin du conte des frères Grimm et après le mariage du Prince et de Blanche-Neige, la paresse s’installe dans le couple, le royaume dépérit et les 7 nains sont désormais 101...

« L’Odyssée » d'Homère par Blandine Savetier

Représentation au Jardin Ceccano

Avec Aline Belibi, Elan Ben Ali, Neil-Adam Mohammedi, Yuko Oshima, Julie Pilod, Jordan Rezgui, Souleymane Sylla et « des citoyens amateurs de théâtre ». Blandine Savetier concentre sa lecture du poème antique sur le voyage, qu'elle considère comme un « désir toujours renouvelé d'aventures qui transforment les êtres ». Présenté en 13 épisodes d'une cinquantaine de minutes, à la manière d'une série. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

« £¥€$ » par Ontroerend Goed

Représentation à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon

D’Alexander Devriendt, le directeur artistique de la compagnie flamande Ontroerend Goed. Ici, autour de tables de jeu, des jetons sont remis aux spectateurs : « Investissez, revendez, surenchérissez, repoussez les limites ! » En cherchant à reproduire les lois du marché, la compagnie Ontroerend Goed propose d’introduire 84 spectateurs par séance – 7 par table – dans le petit monde des « 1% » les plus riches, banquiers et traders. 

« Sous d’autres cieux » d'après Virgile, par Maëlle Poésy

Représentation au Cloître des Carmes

Maëlle Poésy, qui s’attache à la fuite d’Énée après l’incendie de Troie. Traqué par la colère de Junon, il se met en quête d'une terre hospitalière où fonder une nouvelle cité. Un spectacle sur l’exil et les apatrides, où le passé ressurgit  dans le présent.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

« Points de non-retour » par Alexandra Badea

Représentation au théâtre Benoît XII

Avec Amine Adjina, Alexandra Badea, Madalina Constantin, Kader Lassina Touré, Sophie Verbeeck. Dans le 2ème volet de la trilogie Points de non-retour, une femme part à la recherche des traces de son héritage familial inconnu. Des morceaux d'histoires surgissent... Il est question ici du massacre des Algériens le 17 octobre 1961 à Paris. « Tout est politique dans la vie, même l'amour, dit Alexandra Badea. On aime comme on pense le monde »

« La Maison de thé » par Lao She et Meng Jinghui 

Représentation à l'Opéra Confluence

Une maison de thé pékinoise symbolisée par une immense roue métallique, roue qui tourne sur trois époques et trois générations, au gré des revers et des fortunes de la société chinoise du XXe siècle, sur fond de musique électro-rock jouée en live. L’auteur de ce classique du théâtre chinois publié en 1957 s’est suicidé en 1966, au pic de la Révolution culturelle. 

Références

Programmation musicale

L'équipe

Jérôme Garcin
Production