Portrait de l'acteur et chanteur Serge Reggiani ©Getty - Vittoriano Rastelli/Corbis
Portrait de l'acteur et chanteur Serge Reggiani ©Getty - Vittoriano Rastelli/Corbis
Portrait de l'acteur et chanteur Serge Reggiani ©Getty - Vittoriano Rastelli/Corbis
Publicité
Résumé

Serge Reggiani aurait eu 100 ans le 2 mai 2022. Ou mieux, comme l’affirme un coffret anniversaire « Reggiani A 100 ans » ! Et encore beaucoup à nous apprendre. Retour sur cette figure aussi à part que rassembleuse dans le paysage musical français.

En savoir plus

Arrivée en France avec ses parents qui ont fui l’Italie fasciste des années 30, Sergio Reggiani sait le coût de la liberté, quand il interprète cette chanson de Georges Moustaki.

Il sait aussi ce que ça fait de redevenir un débutant. Lui qui n’a commencé la chanson qu’à 43 ans! Avant il jouait dans des pièces de Sartre et de Camus, ou des films comme « Casque d’or » de Becker et « Le Guépard » de Visconti. Repéré par le découvreur de talent Jacques Canetti et coaché par une certaine Barbara, Reggiani s'est emparé de ce métier avec superbe…

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 1968, ça fait trois ans que Reggiani fait des « tours de chant » comme on dit, parmi ses succès (« Le petit garçon » « Les loups sont entrés dans Paris »), ce « Il suffirait de presque rien » est plus qu’une chanson… 

C'est un pense bête ! En 1968 alors que les barrières sautent, Reggiani chante l’histoire d’un homme mûr qui résiste aux avances d’une jeune fille. Ce n’est pas une interdiction, mais une jolie précaution.

Reggiani l’interprète porte les mots des autres avec toute la chaire de son expérience, et avec lui la chanson devient un manuel existentiel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Chanson du retour écrite par Jean-Loup Dabadie, « L’Italien, ouvrait souvent les concerts de Reggiani, c’était son passeport. Elle célèbre la puissance des origines, là d’où l’on vient, et réconcilie avec les erreurs ou les souffrances du passé.

En 2002, 2 ans avant sa mort, Reggiani livre une ultime leçon…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C’est à pleurer… Surtout quand on pense à ceux et celles, qui, comme le chanteur Arno, disparu ce samedi, ont fait primer le présent jusqu’au bout. Reste ce mémo en héritage : notre pays c’est la vie !

« REGGIANI A 100 ANS » le coffret en 3 CD et 1 DVD, avec la captation inédite du concert de Bobino en 1966, sortira ce vendredi.

Références

L'équipe

Mathilde Serrell
Production
Jérôme Boulet
Réalisation
Lucie Lemarchand
Collaboration