vidéo
Le duo de Lilly Wood and the Prick (Nili Hadida et Benjamin Cotto). ©Getty - Bertrand Rindoff Petroff
Publicité
Résumé

Le duo a pris six ans pour soigner son retour. Les voila de nouveau prêts à enflammer les scènes des festivals et les dancefloors munis d'un album dont les titres ont été pensés pour danser et vibrer. On ne change pas une équipe qui gagne, Nili s'est chargée des textes et Ben des sons, le résultat: "Most Anything"!

En savoir plus

Lily Wood and The Prick, « Lily Wood et la piqûre » va-t-il devenir le vaccin le plus cool de l’année ? Le duo pop formé en 2006 fait son grand retour, piqûre de rappel :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La chanteuse Nili Hadida et le guitariste Benjamin Cotto ont pris 6 ans de congés sabbatiques après avoir connu un succès international avec ce titre "Prayer in C" et son remix par le DJ Robin Schulz. Avec cet opus, ils décrochent le prix "Révélation du Public" aux Victoires de la Musique en 2011. La complicité et de la solidité du tandem leur permet d’enchaîner avec un deuxième album qu’ils enregistrent à Bamako. Un disque aux accents électro-rock et aux sonorités africaines, taillé pour le live.  

Publicité

Lily Wood and The Prick revient avec un nouvel album porté par un premier single qui dénonce notre société de surconsommation actuelle

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C’est la chanson qui leur a donné l'impulsion pour écrire cet opus sur un terreau plus sixties, où ils renouent avec des sonorités folk qu’ils ont toujours utilisées.

En perpétuant la recette qui a fait leur succès, grâce à une alchimie toujours présente entre les deux artistes, le résultat de cette  nouvelle collaboration est efficace. Fidèle à ses convictions féministes et humanistes, Nili signe des textes profondément personnels et engagés sur la brutalité du viol, la liberté de vouloir faire des enfants (ou pas), le poids de la solitude, la beauté d’être soi, pendant que Ben trafique les sons en mélangeant tous les types d’instruments, des boîtes à rythmes aux batteries pour un album épatant de contrastes fait d’un savant patchwork d’influences alliant l’organique et l’électronique.

Through the night, dédicacé à ceux qui n’ont pas fait l'amour depuis longtemps parce qu'ils sont amoureux de l'Autre et qui peut accessoirement faire office d’esquive : « j’te fais pas l’amour parce que j’t’aime trop ! » À méditer les amis ! Extrait du nouvel album de Lily Wood and the prick, produit sous la houlette bienveillante du producteur Pierre Guimard à qui le duo a laissé plus d’espace, pour les aider à concevoir « Most Anything », autrement dit presque tout 

Conçu pour les dancefloors « Most Anything », offre son nom à l’album et avec lui, une piqure a rarement été si agréable !

« Most Anything » le nouvel album de Lily Wood and the Prick sort jeudi et leur single “You want my money” est déjà disponible