"Vagabond Ways", la déclaration d'indépendance de Marianne Faithfull est rééditée

La chanteuse et actrice Marianne Faithfull en 1999
La chanteuse et actrice Marianne Faithfull en 1999 ©Getty - Roberta Parkin./Redferns
La chanteuse et actrice Marianne Faithfull en 1999 ©Getty - Roberta Parkin./Redferns
La chanteuse et actrice Marianne Faithfull en 1999 ©Getty - Roberta Parkin./Redferns
Publicité

« Vagabond Ways », l'album clef de la légende du « rauque and roll », sorti en 1999 est réédité. Focus sur Marianne Faithfull poétesse...

Marianne Faithfull c’est d’abord une voix, poussée dans les graves par une série d’évènements et de substances. Une voix en noire et blue, à la cigarette incandescente, sur la pochette de l’album « Broken English » en 1979. Une voix qui se livre aussi comme jamais 20 ans plus tard avec l’album « Vagabond Ways » !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Oui j’ai manières des manières vagabondes »… Et alors ? A-t-on envie d’ajouter. En 1999 Marianne Faithfull a sorti son autobiographie et chanté l’opéra de Kurt Weill « Les 7 péchés capitaux ». Elle est prête pour porter son propre discours. Et déclare à l’époque qu’elle affiche un niveau d’acceptation de soi jamais atteint auparavant !

Publicité

« J’ai cloué mes couleurs au mât ! » affirme-t-elle à propos de cet album !

C’est pour ça que cette réédition est importante. Car l’album « Vagabond Ways » réconcilie Faithfull avec ses ambitions d’autrice contrariée…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Quand le manager des Rolling Stones flash sur Marianne en 1964, elle a 17 ans. La première chanson qui la fait connaître n’est pas d’elle.

« As Tears Go By » est signée Mick Jagger et Keith Richards qui jugent la chanson trop aimable pour les Stones. Ca va pour Marianne donc, qui elle a des choses bien plus sulfureuses à dire comme « Sister Morphine » mais qui ne les chante pas. Exsangue après sa relation avec Jagger, Faithfull mettra des décennies à se retrouver.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans la réédition de « Vagabond Ways » figure cette démo inédite d’« Electra » chanson où Marianne interroge son double dans le miroir. C'est superbe ! Quant à  « After the Ceasefire », après le cessé le feu, même écrit par Daniel Lannois, le texte a l’air de sortir des entrailles de Faithfull…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Vagabond Ways » est un album clef parce qu'il libère la voie poétique de Marianne Faithfull ! Annonçant avec plus de vingt ans d’avance le magnifique « She Walks In Beauty », recueil de poésies chantées.

Vagabond Ways le 16e album studio de Marianne Faithfull, sorti en juin 1999 est réédité ce vendredi 4 mars !

L'équipe