Le lac Titicaca, berceau des légendes Inca
Le lac Titicaca, berceau des légendes Inca
Le lac Titicaca, berceau des légendes Inca  ©Radio France - Giv Anquetil
Le lac Titicaca, berceau des légendes Inca ©Radio France - Giv Anquetil
Le lac Titicaca, berceau des légendes Inca ©Radio France - Giv Anquetil
Publicité
Résumé

Premier volet d'une série de reportages sur les traces du changement climatique en Bolivie, sur les eaux du lac Titicaca. A la frontière avec le Pérou, le plus-haut-lac-navigable-du-monde, berceau de la civilisation Inca, est aujourd’hui au bord de l’asphyxie.

En savoir plus

Avec ce nom qui, gamins, nous a tous fait pouffer, le Titicaca est, sur plus de 8000 Km2, ce qui reste d’une gigantesque mer intérieure dont le lac Popoo et le désert d’Uyuni (où nous irons plus au sud), sont les traces évaporées. Un lac de haute altitude qui ne gèle pas parce qu’il est sous les tropiques, avec des crapauds qui respirent par la peau faute d’oxygène et des canards qui ne volent plus. Et des joncs, les totoras, qui auparavant fournissaient tout aux habitant du lac: à manger du jonc sur des iles artificielles faites de joncs, avec des maisons en jonc, des bateaux en joncs aux voiles en joncs. 

Mais si ces barques ne servent plus qu’à faire rêver les rares touristes, aujourd’hui une partie du Titicaca va mal. Avec l’élévation des températures (qui dans les Andes est 2 fois plus importante qu’ailleurs), et le développement rapide d’El Alto (à l’origine un faubourg de la Paz qui fait aujourd’hui plus d’un millions d’habitant) pour seulement une station de retraitement des eaux usées, sur cette partie du littoral, le lac Titicaca étouffe…

Publicité
La baie de Kumana, à l'est du lac
La baie de Kumana, à l'est du lac
© Radio France - Gic Anquetil

Visite dans la baie de Cumana avec Xavier Lazzaro, chercheur en hydrobiologie/écologie lacustre à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement).

Traduction: Maëlle Mariette

Références

Programmation musicale

L'équipe

Giv Anquetil
Production