Le viaduc de Millau ©AFP - ERIC CABANIS
Le viaduc de Millau ©AFP - ERIC CABANIS
Le viaduc de Millau ©AFP - ERIC CABANIS
Publicité
Résumé

L'accident de Gênes soulève beaucoup de questions sur l'entretien du réseau autoroutier italien et européen. Et en France ? Etat des ponts, routes et voies ferrées, on fait le point ce soir au Téléphone sonne.

avec :

Pierre Calvin (Président de Routes de France, président d'ATEC ITS France), Philippe Duron (Président du Comité d'orientation des infrastructures (CIO)), Anne Bernard-Gély (directrice générale de l’Association Technique de l’Industrie des Liants Hydrauliques (ATILH)).

En savoir plus

Un tiers des 12 000 ponts français du réseau national non concédé aux sociétés autoroutières nécessite des réparations, et 7% seraient même très fragilisés. Ce sont les chiffres d'un rapport remis à la ministre des Transports en juillet, ressorti dans la presse après l'effondrement du pont Morandi à Gênes mardi 14 août. 

Si la construction des ouvrages français est fiable, des critiques émergent quand à leur suivi et leur entretien. 

Publicité

Quel est l'état de nos routes, ponts et voies ferrées ? 

Les crédits consacrés aux infrastructures sont-ils suffisant ? 

Comment mettre en place une sérieuse surveillance des ouvrages français ? 

Avec nous pour en parler : Philippe Duron, président du Conseil d’orientation des infrastructures, à l’origine du rapport Mobilités du quotidien : répondre aux urgences et préparer l’avenir, remis en février dernier à Elisabeth Borne, Pierre Calvin, Président de l’Union des syndicats de l'industrie routière française et Anne Bernard-Gély, directrice générale de l’Association Technique de l’Industrie des Liants Hydrauliques (ATILH).

Vos questions et témoignages au 01 45 24 70 00 !

Références