Jusqu’où peut aller la transparence dans la vie publique ?
Jusqu’où peut aller la transparence dans la vie publique ?
Jusqu’où peut aller la transparence dans la vie publique ? ©Getty - oonal
Jusqu’où peut aller la transparence dans la vie publique ? ©Getty - oonal
Jusqu’où peut aller la transparence dans la vie publique ? ©Getty - oonal
Publicité
Résumé

Avec la démission du ministre de la transition écologique et solidaire François de Rugy, une question revient sur le tapis : celle de la transparence de la vie publique.

avec :

Christine Pirès Beaune (Députée du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen (SRC) de la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme), Tris Acatrinei (Fondatrice du projet Arcadie qui centralise toutes les données sur la vie parlementaire Auteure d’un rapport sur l’activité réelle des députés), Stefan De Vries (journaliste correspondant à Paris pour Euronews et RTL (Pays-Bas)), Yaël Goosz (Journaliste).

En savoir plus

Ces nouvelles affaires autour du numéro deux du gouvernement, mêlant dîners fastueux à la présidence de l’Assemblée nationale, occupation de logement à vocation sociale et soupçons d’utilisation frauduleuse de ses indemnités représentatives de frais de mandat (IRFM), viennent s’ajouter à une liste de scandales politiques sans cesse plus étoffée. Et les exemples s’accumulent : emplois fictifs, embauches familiales, utilisations illégales des frais de mandat…

Suite aux affaires Cahuzac, Fillon, ou Le Roux, que révèle de plus le cas De Rugy des mœurs politiques françaises ? Jusqu’où peut aller la transparence de la vie publique ? 

Publicité

Quel niveau d’exemplarité attendons-nous de nos élus ? Après la loi sur la transparence de la vie publique en 2013 et loi pour la confiance dans la vie politique en 2017, de nouvelles mesures permettraient-elles de rétablir la confiance entre les élus et leurs concitoyens ?

Vos témoignages et vos questions au 01 45 24 7000 (à partir de 18h) et par mail à telsonne@radiofrance.com

Intervenez aussi sur l'application France Inter et sur Twitter avec #TelSonne.

Nos invités :

Tris Acatrinei, fondatrice et gestionnaire de l’organe de contrôle de la vie parlementaire Projet Arcadie.

Christine Pirès-Beaune, député PS du Puy-de-Dôme, membre de l’Observatoire de l’éthique publique.

Yael Goosz, chef du service politique de France Inter.

Stefan De Vries, journaliste correspondant à Paris pour Euronews et RTL Pays-Bas.