La police suscite-t-elle toujours des vocations ? ©AFP - PATRICK FOUQUE / PHOTO12
La police suscite-t-elle toujours des vocations ? ©AFP - PATRICK FOUQUE / PHOTO12
La police suscite-t-elle toujours des vocations ? ©AFP - PATRICK FOUQUE / PHOTO12
Publicité
Résumé

Mardi, la police nationale a donné le coup d'envoi de sa campagne annuelle de recrutement. Si le nombre de candidats demeure largement supérieur à celui des postes ouverts, il est en diminution ces dernières années. Cela correspond-il à une décrue des vocations ?

avec :

Christophe Korell (Ancien officier de la Police Judiciaire et président fondateur de l’association « Agora des citoyens, de la police et de la justice »), Jean-Michel Schlosser (sociologue, ancien inspecteur de police, auteur d’une thèse sur les techniques de formation des policiers).

En savoir plus

7500 postes sont ouverts cette année au recrutement par la police nationale, dont 3500 postes de gardiens de la paix. Si l'institution assure que la profession attire toujours avec 19500 candidatures en 2020, ces chiffres sont néanmoins largement inférieurs à ceux de 2016 où 36000 personnes s'étaient présentées au concours. Pour ceux qui le passent, l'envie d'aider et la sécurité de l'emploi sont les éléments moteurs de cette aspiration. 

Pourtant, le nombre des postulants est en baisse ces deux dernières années. Heures supplémentaires, rapports tendus entre la police et la justice, mise en cause de l'institution dans des affaires de violences policières ces dernières années... Le malaise que connaît la police a-t-il entraîné un ébranlement des vocations ? 

Publicité
  • Comment rendre le recrutement dans la police nationale plus attractif ? 
  • Qu'est-ce qui pousse les jeunes policiers à s'engager, en 2021 ? 
  • Comment garantir une formation de qualité pour les nouveaux policiers ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Jean-Michel Schlosser est sociologue et chercheur associé au CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales). 
  • Christophe Korell est ex-officier de la police judiciaire, officier de police détaché au ministère de la Justice et auteur de Police nationale, l'envers du décor (éditons Denoël, 2021). 
  • Maï, policière depuis près de deux ans, après une reconversion professionnelle. 

Avec Emmanuel Leclère, journaliste au service enquêtes et justice de France Inter.

Avec Maï, jeune policière en Ile-de-France.

Références

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production