Réchauffement climatique :: quelles conséquences pour le vin ?
Réchauffement climatique :: quelles conséquences pour le vin ?  ©Getty -  wilatlak villette
Réchauffement climatique :: quelles conséquences pour le vin ? ©Getty - wilatlak villette
Réchauffement climatique :: quelles conséquences pour le vin ? ©Getty - wilatlak villette
Publicité

Terres non-cultivables, raréfaction de l'eau ... la production viticole sera directement impactée par l'augmentation de la température mondiale. La moitié des régions où est produit le vin français pourraient disparaître. Le secteur pourra-t-il s'adapter au changement climatique ?

Avec
  • Laure Gasparotto journaliste spécialiste du vin
  • Jean-Marc Touzard Directeur de recherche à l’INRA, économiste spécialiste des innovations pour l’adaptation de l’agriculture au changement climatique
  • Joël Boueilh Vigneron et président de la coopérative Plaimont Producteurs

La revue scientifique de l'académie américaine des sciences a publié en janvier 2020 une étude démontrant que dans les années à venir, les climats régionaux deviendront de plus en plus inadaptées aux pratiques agricoles.

Les chercheurs placent ainsi la conservation des terres cultivables comme un objectif international majeur.

Publicité

La production de vin en sera l'une de premières victimes collatérales , les raisins étant particulièrement sensibles à la hausse des température.

Le premier problème qui se pose est celui de l'irrigation. Les vignes peuvent résister jusqu'à 40° mais ont néanmoins besoin d'eau pour être cultivées.

Celle-ci venant déjà à manquer et des températures caniculaires atteignant des records toujours plus alarmant d'une année sur l'autre, beaucoup de récoltes ont déjà été perdues et en cas d'augmentation globale de 4°, environ 80% des terres ne pourront plus accueillir de vignes.

Autre problème, la chaleur fait augmenter le taux alcoolique du vin. Les techniques pour faire baisser ce niveau d'alcool sont très coûteuses et peuvent modifier la typicité du vin.

Beaucoup de vignerons craignent donc que la qualité du vin s'en trouve affectée. De nombreux vins de terroirs - notamment ceux du sud de la France- pourraient disparaître à moyen terme.

Quelles solutions pour sauver les vignobles français ?

Pourra-t-on s'adapter au réchauffement climatique pour protéger les vignes ?

Quelles conséquences à terme pour le secteur viticole ?

L'équipe