Pourquoi se passionne-t-on pour les faits divers ? ©Getty - LEREXIS
Pourquoi se passionne-t-on pour les faits divers ? ©Getty - LEREXIS
Pourquoi se passionne-t-on pour les faits divers ? ©Getty - LEREXIS
Publicité
Résumé

Pourquoi les faits divers nous passionnent tant ? Pourquoi certains crimes nous marquent-ils plus que d’autres ? De l’affaire Grégory à l’affaire Daval, de Xavier de Ligonès à Michel Founiret, la presse, la télé et les Français se passionnent pour ces drames humains.

En savoir plus

Chaque année, 800 homicides sont dénombrés en France en moyenne. Toutes ces affaires ne se retrouvent pas à la Une des médias, seules quelques histoires passionnent le pays. Comme la découverte en 1984 du corps sans vie du petit Grégory, le quintuple meurtre de Xavier Dupont de Ligonnès à Nantes en 2011, les cinq meurtres et deux assassinats de jeunes filles de Michel Fourniret, « l'Ogre des Ardennes ».

Bien que tragiques et macabres, ces histoires de meurtres, d’enlèvements ou de disparitions passionnent médias et grand public à chaque avancée de l’enquête ou du procès. Encore récemment l’intérêt des français pour le fait divers se démontre par les chiffres plus qu’exceptionnels du journal Society lors de l’été 2020. La publication de deux numéros enquête sur Xavier Dupont de Ligonnès leur a permis de réaliser un record de vente, avec 400 000 numéros écoulés.

Publicité
  • Appréciez-vous de lire les pages faits divers ?
  • D’où vient votre intérêt pour les faits divers ?
  • Que disent-ils de notre société ?

Avec nous pour en parler ce soir :

Patrick Avrane, psychanalyste, auteur de Les faits divers - Une psychanalyse (PUF, 2018)

Julien Mucchielli, journaliste chroniqueur judiciaire, auteur de 10 ans de mariage (J.-C. Lattès, 2019)

Frédérique Toudoire-Surlapierre, professeur de littérature comparée à l’Université de Limoges, auteure de « Le fait divers et ses fictions » (Minuit, 2019)

Références

L'équipe

Pierre Gaufre
Collaboration
Magdalena Hervada
Collaboration
Cécile Bidault, journaliste à France Bleu Nord
Cécile Bidault, journaliste à France Bleu Nord
Cécile Bidault
Coordination
Yannis Angles
Stagiaire