Les candidates respectives de LR, Valérie Pécresse, et du PS, Anne Hidalgo à l'élection présidentielle de 2022
Les candidates respectives de LR, Valérie Pécresse, et du PS, Anne Hidalgo à l'élection présidentielle de 2022
Les candidates respectives de LR, Valérie Pécresse, et du PS, Anne Hidalgo à l'élection présidentielle de 2022 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Les candidates respectives de LR, Valérie Pécresse, et du PS, Anne Hidalgo à l'élection présidentielle de 2022 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Les candidates respectives de LR, Valérie Pécresse, et du PS, Anne Hidalgo à l'élection présidentielle de 2022 ©AFP - LUDOVIC MARIN
Publicité
Résumé

Ce soir, on se penche sur l’avenir du PS et de LR après le coup des résultats de dimanche. Quelle place et quelle refonte pour ces deux grands partis traditionnels, qui malgré leur score faible à l’élection présidentielle conservent une solide assise territoriale ?

avec :

Pascal Perrineau (Politologue et professeur des Universités à Sciences Po, ancien directeur du CEVIPOF), Marc-Olivier Padis (Directeur des études de la fondation Terra Nova).

En savoir plus

Que reste-t-il du Parti Socialiste et des Républicains après les scores désastreux du premier tour ? Ces deux partis qui, il y a dix ans, cumulaient 56% des voix au premier tour en ont reçu moins de 7% à cette élection présidentielle. 

Le Parti Socialiste partait déjà handicapé, faible de ses scores en 2017. Mais la chute de Valérie Pécresse dans les intentions de vote a été fulgurante. La candidate qui, en décembre, comptait parmi les favoris pour accéder au second tour, a terminé en dessous de la barre des 5% l’obligeant à lever des fonds pour rembourser sa campagne.

Publicité

Le clivage gauche / droite existe encore, mais en dehors de l’opposition traditionnelle entre le PS et LR, avec laquelle nous vivions depuis plusieurs décennies. C’est effectivement cette bipolarisation entre deux grands partis qui a disparu. Cependant, les deux partis n’ont pas pour autant disparu, puisqu’ils conservent tout de même une assise territoriale qui fait défaut aux trois partis arrivés en tête du premier tour…

  • Quel futur pour le PS et le LR ?
  • Y a-t-il une refonte à imaginer pour ces partis ?
  • Que faire de l’assise locale des élus de ces partis ?

Avec nous pour en parler ce soir :  

Pascal Perrineau, Politologue, ancien directeur du CEVIPOF 

Marc-Olivier Padis, Directeur des études du think tank Terra Nova 

Mais aussi, toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Références

L'équipe

Marie-Claude Pinson
Coordination
Tristan Gratalon
Réalisation
Nathalie Poitevin
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration