Antibiotiques : Pénurie, production, résistance
Antibiotiques : Pénurie, production, résistance ©Getty - Malorny
Antibiotiques : Pénurie, production, résistance ©Getty - Malorny
Antibiotiques : Pénurie, production, résistance ©Getty - Malorny
Publicité

Face à la pénurie d’amoxicilline, les autorités demandent au Français de réduire fortement le recours aux antibiotiques, aujourd’hui surconsommés. De fortes tensions d’approvisionnement qui remettent également en cause la chaîne de production des médicaments.

Avec
  • Agnès Giannotti Médecin généraliste,vice-présidente du syndicat MG France
  • Alexandre Bleibtreu Infectiologue à la Pitié-Salpétrière à Paris

La France est la quatrième plus grande consommatrice d’antibiotiques en Europe. Selon un rapport de Santé Publique France, la consommation des enfants a même augmenté en 2021 pour revenir au niveau de 2019. Cette surconsommation des Français engendre non seulement un risque d’antibiorésistance, mais aussi de pénurie, comme actuellement pour l’amoxicilline. Non sans conséquences, la rupture de stock de cet antibiotique prescrit principalement aux enfants pourrait causer une crise de santé publique majeure selon les professionnels de santé.

C’est donc le moment de s’interroger sur notre surconsommation d’antibiotiques et leur automaticité. Souvent prescrits abusivement, ils sont utiles contre les pathologies bactériennes et inefficaces contre les virus qui nous touchent au quotidien. Une des conséquences de cette surprescription est l’antibiorésistance qui s'installe dans la population. Loin d'être anodine, celle-ci est susceptible de compromettre des décennies d’avancées médicales et provoque environ 5 500 décès chaque année en France selon le ministère de la Santé.

Publicité

Par ailleurs, cette crise d’approvisionnement pose la question de la chaîne production de médicaments. Délocalisée depuis les années 1990-2000, la production des principes actifs des médicaments se concentre principalement en Asie. 80 % d’entre eux sont conçus en Inde et en Chine, pays dans lequel la production tourne au ralenti avec la politique Zéro-Covid.

Enfin, l’amoxicilline, comme tous les médicaments, est soumise à des questions de rentabilité. Cette molécule n’est plus soumise au brevet et donc moins chère à l’achat. Ce médicament étant moins rentable, il est donc moins produit par les laboratoires, causant en partie le risque de pénurie mondiale que l’on connait aujourd’hui.

  • Faut-il que la production de médicaments devienne publique afin de mieux la réguler et l’encadrer ?
  • Faut-il relocaliser la production de médicaments en France ?
  • Dans quel cas les antibiotiques sont-ils bénéfiques ? Comment mieux les utiliser ?
  • Quelle est la part de responsabilité de l'administration d’antibiotiques aux animaux d’élevage dans l’antibiorésistance ?

Avec nous pour en parler ce soir :

  • Agnès Giannotti, présidente de MG France
  • Alexandre Bleibtreu , infectiologue à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, membre de la Société de pathologie infectieuse de langue française

Mais aussi, toutes vos questions et témoignages au 01 45 24 70 00, sur l’application France Inter et par e-mail à l’adresse telsonne@radiofrance.com.

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Amélie Stadelmann
Collaboration
Pierre Dessertenne
Collaboration
Emma Férey
Collaboration
Nathalie Poitevin
Réalisation
Kevin Peulot
Réalisation
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Journaliste
Mathilde Texier
Stagiaire