France Inter
France Inter
Publicité

Accusé de violences psychologiques, Julien Bayou a annoncé ce week-end sa démission du secrétariat national d'EELV. Adrien Quatennens, s'est lui aussi mis en retrait de ses fonctions à LFI. Comment les partis gèrent ces affaires ? Les cellules internes aux partis sont-elles efficaces ?

Avec
  • Marylin Baldeck Déléguée générale de l'Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail
  • Nelly Garnier Conseillère LR de Paris et conseillère régionale d’île de France

Pas encore sortis de la séquences Adrien Quatennens

Nous voilà depuis cette après-midi, au cœur de la séquence Julien Bayou.

Publicité

Tous les deux ont quitté leurs fonctions à l'intérieur de leurs partis respectifs, mais aucun des deux n'a rendu son mandat de député. L'un d'eux, a tout déballé. Y compris ses travers. L'autre dit ne pas savoir de quoi on parle.

Dans certains cas, une cellule interne aux partis est impliquée. Chargée de traiter les cas de violences faites aux femmes.

Dans ces deux affaires, on sent à la fois l'embarras, la tourmente au sein du parti.

Ces deux cas, comme celui de l'ex-ministre Damien Abad avant l'été ou l'affaire Darmanin, montrent à quel point droite et gauche sont dans le même tâtonnement.

Ces cas montrent à quel point le ME TOO politique n'a pas encore trouvé ses marques.

A quel point, on ne sait pas si l'on protège les femmes, les mis en cause, le parti.

A quel point les cellules internes montrent leurs limites.

A quel point les discours construits, sur la priorité de chacun face aux violences faites aux femmes se prend le mur au milieu des querelles partisanes.

- Est-ce aux cellules d'écoute ou à la justice de trancher ?

- Que veut dire l'exemplarité en politique ?

- La solution ne viendrait-elle pas d'autres instances extérieures aux partis ?

- Les supposées lenteur de la justice sont-elles adaptées dans ces affaires ?

ME TOO politique s'est il pris les pieds dans le tapis ?

L'équipe

Marie-Claude Pinson
Coordination
Amélie Stadelmann
Collaboration
Pierre Dessertenne
Collaboration
Nathalie Poitevin
Collaboration
Tristan Gratalon
Réalisation