France Inter
France Inter
Publicité

Le TGV de la compagnie italienne Trenitalia reliant Paris à Lyon a débarqué samedi 18 décembre sur les voix. Une première sur une ligne à grande vitesse. Transdev exploitera les lignes TER Marseille-Toulon-Nice à partir de 2025. La SNCF est-elle menacée par l’ouverture à la concurrence du rail ?

Avec
  • Gilles Dansart Journaliste, rédacteur en chef du site Mobilettre et spécialiste du transport ferroviaire

Après plusieurs lignes TER et Intercités, ce sont désormais les lignes à grande vitesse qui s’ouvrent à la concurrence. La société italienne Trenitalia vient d'installer son TGV, nommé Frecciarossa, sur les rails qui relient Paris à Milan. Pour la première fois, une compagnie étrangère exploite un tronçon de ligne à grande vitesse exclusivement sur le territoire national, entre Paris et Lyon. Cette ouverture à la concurrence est exigée par les directives européennes et ne devait pas rester unique en France.

Le nombre de concurrents de la SNCF sur les rails devrait en effet augmenter d'ici trois ans. La région Grand Est vient d'annoncer qu'elle ouvrait certaines de ses lignes ferroviaires vers l'Allemagne. Alors que la SNCF connait un nouveau mouvement social, les usagers pourraient-ils se rabattre sur le TGV de la concurrence italienne ? A terme, les usagers pourront-ils choisir leur compagnie de train comme ils choisissent une compagnie aérienne ? La qualité du service va-t-elle s'améliorer ?

Publicité

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Tristan Gratalon
Réalisation
Nathalie Poitevin
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration