France Inter
France Inter
Publicité

En 2001, l’explosion de l’usine toulousaine AZF causait 31 morts et 2 500 blessés. En 2019, un incendie se produit dans un site de stockage de l'usine Lubrizol à Rouen sans faire de blessés ni morts. A-t-on appris à maîtriser les risques industriels? La prévention est-elle suffisante?

Avec
  • Annie Thébaud-Mony Sociologue de la santé, directrice de recherches honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), présidente de l'association Henri Pézerat (santé, travail, environnement.)
  • Alban Bruneau Maire de Gonfreville l’Orcher en Seine-Maritime. Président d’Amaris (association nationale des collectivités pour la maîtrise des risques technologiques majeurs)

Bien sur, et heureusement, il s'est passé des choses depuis AZF. Sur les dispositifs de préventions. La réduction des risques.

Mais l'incendie de Lubrizol, il y a tout juste 2 ans, nous a appris combien il restait à faire. Notamment en terme d'information. et d'accès à l'information. Parce que les risques d'explosion, c'est une chose, et quand même rarissime. Mais que savons nous de ce qui se passe à l'intérieur d'une usine ? Qu'est-ce qu'on y fait ? Quelle est la dangerosité des produits qu'on y entrepose ?   Est ce que les habitants que nous sommes, près des zones Seveso sont assez au courant ? Le souhaitent-ils ? Et qu'en est-il des maires de ces communes?  

Publicité

En cas de problème, est ce que chacun sait quoi faire ? Qui est responsable? Faudrait-il faire des tests de sécurité plus souvent, ne serait ce que pour familiariser les gens avec le risque? 

L'équipe