La mode du monde d'après

La mode du monde d'après
La mode du monde d'après ©Getty - Catherine McQueen
La mode du monde d'après ©Getty - Catherine McQueen
La mode du monde d'après ©Getty - Catherine McQueen
Publicité

Plus éthique et plus respectueuse de l'environnement, la mode a été contrainte d'évoluer depuis les années 2000. Une évolution accélérée brusquement avec la pandémie de Covid-19, mettant à l'honneur les sites de vente en ligne ainsi que la digitalisation de ce milieu.

Avec
  • Etienne Djelloul Vice-président de la Fédération Nationale de l'Habillement
  • Serge Carreira Maître de conférence à Sciences Po

Les dépenses totales sur le web pour le secteur de la mode ont atteint trois milliards d’euros en 6 mois, avec un nombre de commandes d’environ 70 millions depuis la fin 2019. Un attrait toujours présent pour le monde de la mode et ses marques, mais lié désormais aux contraintes environnementales et sociales qui sont apparues. En 2019, 32 entreprises du textile, des groupes Adidas et Nike à Chanel et Prada, en passant par H&M et Gap, ont même décidé de s’engager à diminuer l’empreinte carbone du secteur de l’habillement.

En somme, la mode change et les habitudes des consommateurs aussi. 

Publicité

Néanmoins, comment pérenniser ce changement ? Comment les citoyens pourront-ils découvrir la mode différemment ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Serge Carreira, maître de conférences à Sciences-Po, spécialisé dans la mode et le luxe.
  • Étienne Djelloul, vice-président de la Fédération nationale de l'habillement. 

Nous entendrons également Stéphanie Calvino, responsable de l'Atelier Résilience de Roubaix.

L'équipe