Faut-il rouvrir le dossier de l’adoption internationale ? ©Getty - boonchai wedmakawand
Faut-il rouvrir le dossier de l’adoption internationale ? ©Getty - boonchai wedmakawand
Faut-il rouvrir le dossier de l’adoption internationale ? ©Getty - boonchai wedmakawand
Publicité
Résumé

Depuis vingt ans, l'adoption internationale ne cesse de diminuer. En cause : des pratiques décriées, fort éloignées du respect des droits de l'enfant. Pourtant, ne peut-on imaginer une adoption internationale responsable et éthique ?

En savoir plus

En moins de vingt ans, l'adoption internationale s'est réduite à peau de chagrin. En 2005, plus de 4000 enfants ont été adoptés à l'étranger par des familles françaises. Ils n'étaient plus que 244 enfants l'année dernière... Va-t-on vers la fin de l'adoption internationale ? 

L'accès à de nouvelles techniques de lutte contre l'infertilité, des réglementations internationales plus strictes, des scandales comme celui de l'Arche de Zoé... Tout cela explique cette chute drastique des procédures d'adoption à l'étranger. 

Publicité

L'adoption internationale n'a plus la cote : on est loin du discours humanitaire des années 1980, où l'on parlait de sauver des enfants de la misère, et de l'utopie des familles arc en ciel. Quand certains enfants adoptés, devenus grands, découvrent qu'ils ont été volés ou vendus... Que l'histoire qu'on leur a racontée était un mensonge, et que l'accès à leurs origines s'est révélé un parcours semé d'embûches...  

Pourtant, à une époque où le concept de famille ne cesse de se réinventer, n'y aurait-il pas une place pour une adoption internationale responsable et éthique, avec l'intérêt de l'enfant au cœur ?

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

  • Joohee Bourgain, enseignante, membre d’honneur du RAIF et autrice de L’adoption internationale. Mythes et réalités (éditions Anacaona, 2021) 
  • Sébastien Roux, sociologue, chargé de recherche au CNRS et auteur de Sang d'encre. Enquête sur la fin de l'adoption internationale (à paraître le 6 janvier aux éditions Vendémiaire) boonchai wedmakawand
Références

L'équipe

Corinne Audouin
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Nathalie Poitevin
Collaboration
Adèle Daumas
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration