Publicité
Résumé

Ce soir, le Téléphone sonne s’intéresse à un mot de plus en plus répandu : la sobriété. Changer nos modes de vie, éviter le gaspillage, réduire collectivement notre consommation, que recouvre cette notion de sobriété ?

avec :

Yves Marignac (Chef du Pôle énergies nucléaire et fossiles de l’Institut négaWatt), Valérie Guillard (Professeure à l’université Paris-Dauphine, auteure de « Comment consommer avec sobriété » (Éditions De Boeck, 2021) et co-auteure du rapport « Penser la sobriété matérielle » publié par l’ADEME (2019)).

En savoir plus

Dimanche dernier, les dirigeants de trois grandes entreprises énergétiques, EDF, Engie et Total Energie ont lancé un appel aux Français pour qu’ils réduisent immédiatement leur consommation de carburant, de gaz et d’électricité. Un appel à la sobriété justifié selon eux par le risque de pénurie et de flambée des prix qui présenterait une menace pour la « cohésion sociale » l’hiver prochain.

« La meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas » ajoutaient les trois énergéticiens. Et ils ne sont pas les seuls à en parler. Quelques jours plus tôt, les entreprises de l’eau lançaient un appel similaire compte tenu de la sécheresse, et hier, le Haut Conseil pour le Climat estimait qu’on n’en faisait pas assez en matière de sobriété.

Publicité

Ce soir, le Téléphone sonne s’intéresse donc à ce mot si présent : « sobriété ». Que signifie-t-il ? Réduire notre consommation ? Eviter le gaspillage ? Changer nos modes de vie ? La sobriété doit-elle être individuelle, ou découler de politiques d’Etat ?

Avec nous pour en parler ce soir :

Valérie Guillard, Professeure à l’université Paris-Dauphine-PSL, auteure de « Comment consommer avec sobriété : vers une vie mieux remplie » (De Boeck)

Yves Marignac, Porte-parole de l’association NegaWatt

Mais aussi, toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Références

L'équipe

Juliette Goux
Réalisation
Claire Servajean
Coordination
Irène Ménahem
Collaboration