Macron giflé : le climat politique est-il devenu délétère ? Faut-il s'inquiéter avant la présidentielle ? ©AFP - LUDOVIC MARIN
Macron giflé : le climat politique est-il devenu délétère ? Faut-il s'inquiéter avant la présidentielle ? ©AFP - LUDOVIC MARIN
Macron giflé : le climat politique est-il devenu délétère ? Faut-il s'inquiéter avant la présidentielle ? ©AFP - LUDOVIC MARIN
Publicité
Résumé

Hier, la gifle reçue par le Président de la République en visite dans la Drôme a suscité un fort émoi parmi le monde politique. Ce geste est-il symptomatique d'une dégradation des conditions du débat politique ?

avec :

Edouard Lecerf (Directeur général adjoint de l'Institut de sondages BVA), Françoise Fressoz (Editorialiste politique au Monde), Simon Le Baron.

En savoir plus

Mardi 8 juin, à l'occasion d'un déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a été giflé par un homme au sortir d'un lycée hôtelier qu'il venait de visiter. Ce n'est pas la première fois qu'un chef de l'État ou un homme politique subit un tel incident : Nicolas Sarkozy avait été lui aussi pris à partie par un homme lui tirant violemment la manche, quand François Hollande avait été recouvert de farine au cours d'un déplacement.

Pourtant, cet acte est révélateur d'un climat délétère qui semble imprégner le débat politique depuis quelques temps. En témoigne la vidéo récente d'un youtubeur mettant en scène l'assassinat d'un électeur de la France insoumise. Si l'ensemble de la classe politique a dénoncé à l'unanimité l'acte violent dont a été victime le Président de la République, cette sidération commune suffira-t-elle à endiguer la surenchère ? 

Publicité
  • Comment arrêter cette spirale de la violence ? 
  • Cet acte constitue-t-il un tournant ou bien l'épilogue de cette hausse des agressions ? 
  • Comment apaiser les débats en vue de la campagne des présidentielles de 2022 ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

  • Françoise Fressoz est éditorialiste au quotidien Le Monde.
  • Édouard Lecerf est directeur général adjoint de l’institut de sondages BVA.

Avec Simon Le Baron, journaliste au service politique de France Inter. 

Références

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production