Couloir d'hôpital ©Getty
Couloir d'hôpital ©Getty
Couloir d'hôpital ©Getty
Publicité
Résumé

Des infirmiers/infirmières débordés et excédés ; des services d'urgence saturés ; des manques d'effectifs et de moyens matériels.. Les conditions de travail de l'ensemble des personnels de santé se dégradent de jour en jour. Un malaise qui vient directement impacter l'accueil et le traitement des patients.

avec :

Rachel Bocher (Présidente de l’INPH (Intersyndicat National des Praticiens Hospitaliers)), Pascale Muller (Attachée administratif à l’APHP, syndicat FO), Roland Gori (Psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille), Anne Gervais (Médecin à l’hôpital Bichat, Vice-présidente de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP, signataire, à la mi-janvier, à l’appel des 1000 médecins et cadres de santé s’alarmant de la situation dramatique des hôpitaux français).

En savoir plus

Des patients, des malades qui passent des heures, voire des jours et des nuits sur des brancards aux urgences. Nombreux sont ceux qui décèdent avant d’avoir pu voir un médecin..

Des personnels qui s’arrachent les cheveux pour trouver un lit disponible et qui craquent faute de moyens pour faire face aux besoins des patients. Ils vivent un quotidien extrêmement difficile.

Publicité

Il ne se passe malheureusement plus une semaine sans que de tels cris d’alarmes ne soient lancés par des médecins, des infirmièr.e.s, des aides-soignant.e.s à bout de force.. Les appels et les SOS se multiplient dans le monde hospitalier. 

Et le pire, c’est que ce n’est pas nouveau et que tout le monde est unanime pour dire que le système ne fonctionne plus, à commencer par la ministre de la santé elle-même.

Pourquoi un tel malaise à l’hôpital ? 

Alors comment en est-on arrivé là ? Que faire pour y remédier sachant que le gouvernement prévoit, pour cette année encore, de nouvelles économies ?

On en parle ce soir avec nos invités. Soyez les bienvenus ! 

Références

L'équipe

Claire Servajean
Production
Irène Ménahem
Collaboration
Juliette Goux
Réalisation
Sandrine Oudin
Sandrine Oudin