Faut-il interdire les médecines alternatives?
Faut-il interdire les médecines alternatives?
Faut-il interdire les médecines alternatives?  ©Getty - 	Westend61
Faut-il interdire les médecines alternatives? ©Getty - Westend61
Faut-il interdire les médecines alternatives? ©Getty - Westend61
Publicité
Résumé

Dans une tribune, signée dimanche dans le Figaro, 124 professionnels de santé demandent l'exclusion des médecines alternatives du champ médical telles que l'homéopathie et l'acupuncture qu'ils jugent inefficaces et dangereuses. Selon l'Ordre des médecins, 40 % des Français y auraient déjà eu recours.

avec :

Alain Sarembaud, France Haour (Directrice de recherche honoraire à l’INSERM, psychothérapeute), Mathieu Van Dessel (Médecin généraliste, signataire de la tribune du Figaro « Comment faire face à la montée des fake médecines ? »).

En savoir plus

L'homéopathie est dans toutes les pharmacies et vous aussi, même si vous n'y avez pas recours régulièrement, vous avez déjà cédé aux petites granules sous la langue.

2 min

On vous a déjà conseillé d'essayer plutôt l’homéopathie avant même d'aller chercher un spray pour un nez bouché. On est tous pareils. 

Publicité

A l'heure où, en effet, la défiance vis-à-vis de la médecine est la même finalement que devant toutes les institutions et les ordres établis.

Entre homéopathies et allopathies, les médecins "classiques" donc, les tiraillements ont toujours été là. Mais depuis le début de la semaine la querelle a repris du service.

Une tribune de 124 médecins, qui veulent qu'on ne reconnaissent plus les diplômes d'homéopathie, comme la mésothérapie et l’acupuncture et qu'on ne les reconnaisse pas comme qualifications médicales ; qu'on arrête de prescrire des traitements "inutiles parfois dangereux" disent-ils.

Scientifiquement, a-t-on déjà reconnu l'efficacité des médecines dites "alternatives" ? Est-ce que le seul effet est vraiment placebo ? Est-ce qu'on peut parler d'une médecine complémentaire ? De quels dangers parle-t-on exactement ?

Soyez les bienvenus ! 

Références

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Virginie Pironon
Journaliste
Fabrice Laigle
Réalisation
Amélie Stadelmann
Collaboration